COVID-19 : 4 HUILES ESSENTIELLES pour faire barrière au CORONAVIRUS

coronavirus-comment-lutter-huiles-essentielles

Publié le : 02 Mar 2020
Mise à jour : 09 Mai 2020

Ces conseils n’ont pas pour but de remplacer un traitement médicamenteux et ne se substituent en rien à un diagnostic médical, à un dépistage ou à une consultation médicale. Ils sont complémentaires et non alternatifs. Aude Maillard dégage toute responsabilité quant aux effets d'une utilisation normale (allergie ou intolérance) ou non adaptée de tout ce qui est écrit dans cet article. Les huiles essentielles peuvent présenter des risques toxiques, il est impératif que chaque utilisateur soit informé des bonnes pratiques de l’aromathérapie avant leur utilisation.
A lire : Maitriser la toxicité des huiles essentielles.

Qu'est-ce que le coronavirus COVID-19 ?

Le coronavirus nommé SARS-CoV-2, comme le virus de la grippe, est un virus à ARN. Il est donc susceptible de muter et d'augmenter sa virulence à chaque mutation.

COVID-19 (le nom de l'infection qu'il provoque depuis janvier 2020) est dans la majorité des cas asymptomatique.

Les chiffres sont donc difficiles à estimer, mais dans les 20% des cas restants, il semblerait que le SARS-CoV-2 (coronavirus) puisse provoquer la mort dans 4% des cas, préférentiellement après 40 ans. Le diabète, l’hypertension artérielle et l’asthme sont des facteurs de risques de complication et de gravité.

- VIDÉO -

Réussir son déconfinement

Retrouvez toutes les informations dont vous avez besoin pour préparer votre corps et votre esprit au déconfinement en utilisant l’aromathérapie et les huiles essentielles.

Comment diminuer la charge virale? Comment désinfecter vos surfaces, vos mains, votre nez et l’atmosphère ? Quelles huiles essentielles anti-virales choisir et comment les utiliser ? Mais vous trouverez aussi des conseils concernant votre alimentation, votre immunité et votre équilibre nerveux.

Et en bonus, des conseils santé en cas d’infection par le COVID-19 et le support de cours avec toutes les synergies !

Pour suivre en temps réel l’évolution de la pandémie, les consignes sanitaires, les conseils aux voyageurs, la FAQ sur le virus, vous pouvez consulter le site du gouvernement.

Il est légitime, aujourd’hui en France d’adopter une démarche de prévention avec les huiles essentielles et les plantes.

Attention : les conseils ci-dessous n’ont pas pour ambition de guérir du coronavirus (car aucune HE n'est documentée sur ce nouveau virus), mais d’y faire écran ou d’en limiter les effets parce qu’on s’y sera préparé.

Réveiller son système immunitaire

L’immunité est le premier levier à activer, d’autant plus que certaines huiles essentielles sont en effet très puissantes sur les lymphocytes et les macrophages.

C’est-à-dire qu’avec une bonne synergie aromatique, on peut s'appuyer sur les propriétés anti virales des HE (vous trouverez en bas de page les références bibliographiques des publications scientifiques sur lesquelles je m'appuie et qui soutiennent l'expertise clinique) et stimuler les deux voies de notre immunité :

1. l’immunité spécifique (qui favorise la synthèse des anticorps)

2. l’immunité innée (qui favorise la synthèse des macrophages et des cellules tueuses).

Les huiles essentielles ont fait leurs preuves sur de nombreux virus, tels que celui de la grippe H1N1, le HPV, celui de l'herpès ..., publications à l'appui.

Comment réveiller son système immunitaire pour faire barrière au coronavirus:

(conseils pour l'adulte et l'adolescent à partir de 15 ans)

1. Faire une cure de Vitamine D3 : Adulte et ado: 2000 unités tous les matins, enfants 400 unités tous les matins.

2. Faire une cure de vitamine C liposomale ou acérola : 500 mg par jour pour adulte et ado de plus de 15 ans.

3. Couchez-vous plus tôt et pour optimiser la qualité de votre sommeil: la première conséquence d’un état de fatigue est la baisse immunitaire.

4. Nettoyez votre foie, en faisant une cure de 8 jours de tisane de romarin ou d’artichaut ou d’huile essentielle de romarin à verbénone (2 gouttes en bouche avec un peu d’huile végétale, matin et soir ( cette he est déconseillée en cas d'hypertension artérielle, d'épilepsie ou de cancer hormono-dépendant)), et optez en même temps pour une alimentation frugale (moins de sucre, moins d'alcool, supprimer les produits laitiers), hypotoxique et colorée (riche en antioxydants et minéraux).

5. Calmez votre système nerveux, car il coopère avec le système immunitaire pour stimuler les défenses. Gérer votre stress et votre anxiété, sources de baisse d’immunité:  visualiser le positif et mettez de la distance avec les informations relayées par les médias.

6. CONSEILS PRATIQUES IMMUNITE IMMEDIATE :

Désinfection des mains

Il est conseillé de se laver le plus souvent possible les mains à l'eau et au savon, ou à défaut de se les désinfecter avec une solution ou un gel assainissant hydro-alcoolique. 1 goutte d'HE de laurier noble peut être déposée dans le creux de la main, aussi en guise de bouclier, deux à trois fois par jour.

Protection rapprochée du nez et des voies ORL

Il est vivement conseillé de pulvériser une solution huileuse d'HE convenablement diluées directement dans le nez, à l'aide d'un flacon spécifiquement dédié à cet usage (embout nasal, trouvé en pharmacie ou sur internet). Le contact des HE avec la muqueuse nasale et respiratoire offre une immunité immédiate par rapport aux germes présents grâce aux divers propriétés anti-infectieuses des HE. Un film lipophile aromatique tapisse la muqueuse respiratoire pour diminuer les chances de réplication du virus. La nature lipophile des HE leur permet de traverser l'enveloppe et la capside du virus pour déstructurer l'organisation virale.

Dans un lieu public, déposez 1 pulvérisation dans chaque narine de la synergie suivante, maximum, 3 fois par jour (déconseillé chez les enfant de moins de 15 ans, en cas d'asthme, d'épilepsie, en période de grossesse et d'allaitement, de saignements de nez, d'acouphènes ou de troubles de l'audition).


Huile nasale protectrice (à conditionner dans un flacon vide de 30 ml en verre teinté, muni d'un embout nasal)

HE laurier noble, Laurus nobilis 6 gouttes

HE ravintsara, Cinnamomum camphora CT 1,8 cinéole 6 gouttes

HE tea tree, Melaleuca alternifolia 6 gouttes

HV calendula 29,5 ml


 

IMPORTANT : La synergie et les conseils qui suivent (doses et fréquence d'application proposé), sont le fruit d'une expertise personnelle qui ont apporté des résultats très satisfaisants dans divers contextes d'infections virales communes.  Je n'ai bien évidemment aucun recul sur COVID-19, mais je partage mon expérience dans cet article,  pour permettre aux personnes, susceptibles d"être en contact avec le coronavirus, d'augmenter leur chance de faire barrage.

HUILE ESSENTIELLE de LAURIER NOBLE :

Propriétés : immunostimulante, antivirale et antibiotique puissant, précisément sur les virus à ARN comme le coronavirus responsable de syndromes respiratoires aigus, antalgique, immuno-stimulant.

En cas de symptôme (fièvre et coup de fatigue brutal, toux sèche), portez un masque pour éviter les contaminations collatérales et limiter la contagiosité, et suivez le protocole suivant en incitant aussi toutes les personnes que vous avez côtoyées à le suivre également.

Synergie conseillée SARS-CoV-2

à réaliser dans un flacon en verre teinté de 30 ml, muni d'un compte gouttes 


HE laurier noble, Laurus nobilis : 10 ml

anti-virale documentée sur les virus grippaux et les corona-virus

HE tea tree, Melaleuca alternifolia : 10 ml

anti-virale documentée sur les virus grippaux et les corona-virus

HE thym linalol, Thymus vulgaris CT linalol ou Encens oliban, Boswelia carterii : 5 ml

stimulante immunitaire, antitussive, (Encens : restructurante de l'équilibre respiratoire)

Baume copahu , Copaiba offcinalis  ou gingembre, Zingiber officinalis : 5 ml 

stimulantes immunitaires, activation des Natural Killers, régulatrices de l'inflammation (bêta-caryophyllène et zingibérène)

Contre indications :

Enfants de moins de 7 ans, grossesse, allaitement, asthme, allergie à l’une ou l’autre des He, peaux atopiques et eczémateuses, déconseillé en cas d’épilepsie.

Mode d'utilisation en cas de symptômes avérés (fièvre, état grippal, toux et abattement):

Adulte et adolescent de plus de 15 ans : Appliquer 20 gouttes sous les pieds ou sur le dos, le thorax toutes les 30 minutes, en espaçant selon amélioration des symptômes. Alterner le site d'application à chaque fois pour ne pas sensibiliser la peau trop vite. Maximum 8 applications par jour. Rajouter un peu d'HV de noyau d'abricot ou de pépins de raisins si la peau sensible et réactive.

Enfants de 10 à 14 ans : Appliquer 7 gouttes pures sous les pieds ou sur le dos, le thorax, toutes les heures, en espaçant selon amélioration des symptômes. Alterner le site d'application à chaque fois pour ne pas sensibiliser la peau trop vite. Maximum 5 applications par jour. Rajouter un peu d'HV de noyau d'abricot ou de pépins de raisins si la peau sensible et réactive.

Enfants de 7 à 10 ans : Appliquer 5 gouttes diluées dans autant d'huile végétale de noyau d'abricot sous les pieds ou sur le dos/thorax, toutes les heures, en espaçant selon amélioration des symptômes. Maximum 5 applications par jour.

Si pas d’amélioration au bout 5 heures.

Préférez la voie rectale (vous pouvez aussi l’initier tout de suite, car plus efficace sur les tissus respiratoires):

Dans un flacon de 100 ml en verre teinté : diluez 10 ml de cette synergie dans 90 ml de macérat de calendula ou de noyau d’abricot. Et injectez par voie rectale 3 ml (dose adulte) de cette synergie à l’aide d’une seringue en plastique (sans aiguille) 6 fois par 24h. A suivre pendant 3 à 5 jours si besoin. diminuer à 5 fois par jour le 3ème jour, puis à 4 fois par jour les jours suivants.

CONTRE-INDICATION : femme enceinte et allaitante, enfant de moins de 15 ans.

REMARQUE : en cas d'infection avérée au coronavirus, l'utilisation des HE est recommandée dans l'intention de moduler la réaction inflammatoire et immunitaire, pour aider le corps à mieux gérer le choc immunitaire, favoriser les forces d'auto-guérison et affaiblir plus vite le virus.

Il est recommandé de porter un masque adapté, dès les premiers symptômes caractéristiques de l'infection, à savoir : fièvre, toux, abattement physique et difficultés respiratoires.

La diffusion atmosphérique des HE connues pour leurs propriétés immunitaires et respiratoires est vivement recommandée. Elle peut diminuer la contagiosité de la maladie. Rappel des HE diffusibles et utiles, à mélanger entre elles dans le diffuseur : tea tree, ravintsara, saro, eucalyptus radié, lavande fine, lemongrass et laurier noble. Diffuser 10 minutes avec un nébulisateur toutes les 2 heures.

Cet article est susceptible d'être mis à jour régulièrement en fonction de l'évolution des retours cliniques des HE et aussi des dernières publications scientifiques sur le SARS-CoV2.

Articles liés

Renforcer son système immunitaire en hiver avec les huiles essentielles

La capacité à synthétiser des anticorps et éliminer les virus ou les bactéries peut être altérée pour diverses raisons. En hiver si la fatigue et le stress, sont les premières explications à une baisse immunitaire, les excès alimentaires et les déséquilibres digestifs sont aussi souvent responsables d’une perte de vitalité et de résistance. L’aromathérapie et les huiles essentielles réénergétisent l’organisme et sont particulièrement intéressants à cette période de l’année.

Réponses

Les commentaires sont fermés.

Rejoignez + de 10,000 lecteurs

Tous nos conseils de santé au naturel, nos recommandations en aromathérapie, nos formules huiles essentielles.

Terms and Conditions checkbox is required.
Something went wrong. Please check your entries and try again.

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information AMSOAM. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.