Aromathérapie : comment bien utiliser les huiles essentielles ?

L’aromathérapie se définit par l’utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles). Elle se différencie de la phytothérapie qui fait usage de l’ensemble des éléments d’une plante, et extrait par d’autres moyens que la distillation (infusion, décoctions, teintures mères, macérations …) .

L’aromathérapie est-elle scientifiquement reconnue ?

Les huiles essentielles sont obtenues par une distillation à la vapeur d’eau de l’organe producteur de la plante, et représentent donc ce qu’il y a de plus volatil dans la plante. On parle de quintessence, voire même de l’âme de la plante. Lorsque nous utilisons les huiles essentielles, nous bénéficions ainsi d’actifs naturels hyperpuissants. Ces actifs sont biochimiquement identifiés par chromatographie et donnent ainsi à l’aromathérapie scientifique tous ses fondements.

Cependant chaque huile essentielle conserve une part de mystère que le scientifique ne parvient pas forcément à expliquer, mais qu’il constate avec évidence. La vibration olfactive des huiles essentielles (associée à l’aura de la plante dont elle est issue) pénètre en nous, malgré nous, et cette information va se lire au niveau du cerveau limbique, le siège des émotions et des instincts. Ce sont ces actions subtiles qui sont à la base de l’olfactothérapie et qui permettent de corriger certains comportements humains indésirables liés à des traumas passés.

Aromathérapie : quelques gestes simples avec les huiles essentielles

  • L’huile essentielle d’hélichryse italienne, sur un hématome ou une contusion, soulage radicalement la douleur et évite la formation d’un bleu.
  • L’huile essentielle de lavande aspic pure, appliquée sur une brûlure ou une ampoule, soulage la douleur en quelques secondes et accélère le processus de cicatrisation. Elle peut aussi vous sauver la vie en évitant la réaction allergique ou l’œdème, en cas de piqûre de guêpe ou de morsure d’un animal venimeux.
  • L’huile essentielle de laurier noble, sur un panaris ou un abcès, fait murir l’infection et soulage la douleur en quelques heures.

Tutoriels aromathérapie

Articles récents

X