Prévenir et atténuer les varices avec les huiles essentielles

Lorsque les veines des jambes sont apparentes et gonflées, plus ou moins colorées, on parle de varices. Une sensation de lourdeur y est aussi parfois associée, surtout en été sous l’effet de la chaleur. Les huiles essentielles peuvent aider à prévenir ou atténuer ces signes d’une circulation veineuse en difficulté. Lesquelles retenir pour retrouver un confort à la marche et avoir des fins de journées plus légères ?

Insuffisance veineuse : varices et jambes lourdes

Sur la paroi des veines s’insèrent des valvules anti-retour, petits clapets empêchant le sang de stagner en bas du corps et favorisant le « retour veineux », c’est-à-dire la remontée du sang, une fois les tissus irrigués et nourris. Parfois, ces valvules dysfonctionnent et laissent une partie du sang stagner dans les jambes. Les veines superficielles alors se dilatent et se transforment en varices. Un œdème des chevilles et mollets peut aussi apparaître, surtout en été, avec une sensation de lourdeur douloureuse. L’insuffisance veineuse peut également se manifester par une thrombose des veines profondes : un caillot de sang se forme, ralentit la circulation et entraîne une réaction inflammatoire. Dans les cas les plus extrêmes, le caillot suit le flux sanguin risquant de provoquer une embolie pulmonaire. Au niveau cutané, un défaut de retour veineux important peut entraîner une ulcération des tissus en surface.

Les traitements conventionnels comprennent l’administration de veinotoniques par voie orale, le port quotidien de bas ou chaussettes de contention, éventuellement une sclérose locale, voire parfois une intervention chirurgicale.

Règles d’hygiène de vie pour soulager les problèmes circulatoires

  • Pratiquer une activité physique régulière pour activer la circulation
  • Surélever ses jambes lors des moments de repos
  • Utiliser des chaussettes de contention lors de long voyage, notamment en avion
  • Avoir une alimentation saine et pas trop épicée
  • S’assurer d’une bonne activité hépatique, avoir un transit régulier et le ventre souple

Circulation veineuse et lymphatique, un duo d’huiles essentielles : Cyprès toujours vert et Lentisque pistachier

Ces deux plantes du pourtour méditerranéen, très résistantes aux fortes chaleurs, produisent des huiles essentielles particulièrement efficaces sur l’appareil circulatoire.

L’huile essentielle de Cyprès toujours vert, Cupressus sempervirens

Le cyprès, plante emblématique du bassin méditerranéen, est un arbre très ancien parmi toutes les espèces du règne végétal. De la même famille que les genévriers, il ne possède pourtant pas d’aiguilles, mais des feuilles sous forme d’écailles, imbriquées les unes dans les autres. Une fois distillées, elles donnent une huile essentielle fluide d’un jaune très pâle, aux notes boisées, proches de celles du pin.

Riche en monoterpènes, cette huile essentielle est une belle décongestionnante veineuse et lymphatique, au niveau des membres inférieurs et de toute la sphère pelvienne. Sa teneur en sesquiterpénols lui confère aussi des propriétés « oestrogen-like ». Pour cette raison, elle est contre-indiquée en cas d’antécédents de cancers hormonodépendants, mastose ou endométriose. Elle est parfois remplacée par l’huile essentielle de Lentisque pistachier : à utiliser toutefois avec prudence dans ce contexte, car elle peut contenir aussi des traces de sesquiterpénols.

L’huile essentielle de Lentisque pistachier, Pistachia lentiscus

Le lentisque pistachier, petit arbuste très présent dans le maquis corse, est appelé aussi « mastic », car sa résine obtenue en incisant sa tige était autrefois mastiquée pour soulager la digestion. En raison de ses propriétés anti-nécrosantes, cette oléorésine est d’un grand intérêt dans les soins des ulcères gastriques.

Son huile essentielle, obtenue par distillation des rameaux feuillus, est plutôt fluide, de couleur variable (jaune pâle à brun verdâtre) et présente des notes herbacées puissantes, balsamiques, et très persistantes. Sa teneur en monoterpènes, particulièrement élevée, pouvant même aller jusqu’à 80%, lui confère des propriétés décongestionnantes lymphatiques et veineuses : elle réduit les oedèmes et les états inflammatoires vasculaires.

Varices : comment les soulager avec l’huile essentielle de Lentisque pistachier ?

Le geste simple : diluer 2 gouttes d’huile essentielle de Lentisque pistachier dans une noisette d’huile végétale de Calophylle et appliquer ce mélange sur la ou les varice(s), en remontant délicatement le long de la veine. Répéter ce geste 2 à 3 fois par jour, pendant quelques jours.

Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, enfants, traitement anticoagulant (Calophylle) Prudence en cas d’antécédents de cancers hormonodépendants – Eviter l’application pure d’huile essentielle de Lentisque pistachier

Ce geste peut être précédé d’une pulvérisation d’hydrolat de Menthe poivrée, conservé au réfrigérateur, afin d’apporter un effet fraicheur avec soulagement immédiat.

Il est possible d’associer les huiles essentielles de Lentisque et Cyprès à celles de d’Hélichryse italienne, Citron jaune, ou encore Cèdre de Virginie et Patchouli, afin de réaliser une synergie aux propriétés drainantes, décongestionnantes et protectrices capillaires.

Pour compléter toutes ces informations, voici un autre article susceptible de vous intéresser : jambes lourdes, œdème congestion: les huiles essentielles du sang et de la circulation.

Les précautions d’emplois et contre-indications quant à l’utilisation des huiles essentielles sont nombreuses, notamment pour les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées, les enfants, les sujets allergiques, asthmatiques et épileptiques. Ces informations sont à consulter dans les articles d’Aude Maillard « Maitriser la dangerosité des huiles essentielles ».

Vous trouverez aussi sur le site AMSOAM, la liste des ateliers d’aromathérapie niveau initié pour vous permettre de bien utiliser les huiles essentielles chez vous, de manière efficace et en toute sécurité. Pour commencer n’oubliez pas de suivre l’atelier découverte et initiation aux huiles essentielles.

Avatar
Marie-Amélie de Bernouis est Docteur en Pharmacie et aromatologue. Elle se passionne depuis toujours pour les thérapies complémentaires. La relation à l’autre et le soin sont au cœur de son travail. Formée à la réflexologie plantaire, à la phytothérapie et l’aromathérapie scientifique (DU Paris V et certification AMSOAM by Aude Maillard), les huiles essentielles y ont trouvé naturellement leur place. Forte d’une longue expérience de conseil client en officine et au sein d’un laboratoire de cosmétiques bio et d’aromathérapie, elle aime partager ses connaissances et faire découvrir la richesse de ses outils. Elle anime aujourd’hui des ateliers et formations d’aromathérapie, propose des accompagnements individuels en cabinet et rédige régulièrement des articles d’aromathérapie.