Soulager les règles douloureuses avec les huiles essentielles

Règles menstruations huiles essentielles

Pression dans le bas-ventre, tension dans le bas du dos, tiraillement, élancements : ces symptômes douloureux, rassemblés sous le terme de dysménorrhée, sont fréquents en période de règles. De nombreuses femmes en souffrent, à tout âge. L’intensité de ces douleurs est variable et peut être très invalidante. Les huiles essentielles calment les spasmes et libèrent les tensions : celle d’Estragon est à privilégier et d’autres peuvent y être associées pour retrouver fluidité et énergie dans le bas-ventre. Comment les utiliser pour traverser sereinement cette période délicate du mois ?

Règles ou menstruations : mécanisme

Les règles, ou menstruations, rythment la vie des femmes depuis la nuit des temps. Chaque mois, la muqueuse utérine se prépare à l’implantation d’un embryon. Si celui-ci est conçu, un corps jaune est produit par l’ovaire et maintient un taux hormonal favorable à la nidification. Si ce n’est pas le cas, la chute hormonale (progestérone et œstrogènes) observée en fin de cycle, provoque une modification de la muqueuse utérine, dont la partie superficielle se délite, pour pouvoir se renouveler au cycle suivant. Cela se traduit par une perte de sang : les règles. La longueur du cycle est variable d’une femme à une autre et dépend de nombreux facteurs (hormonaux, émotionnels…). Il est lié à la date d’ovulation, les règles ayant toujours lieu 14 jours après celle-ci. La durée des règles est aussi fluctuante selon les femmes, et durent de 2 à 6 jours pour un cycle de 28 jours en moyenne.

Dysménorrhée ou règles douloureuses

Les douleurs des règles, ou dysménorrhée, s’observent en toute fin de cycle ou au contraire les tout premiers jours des menstruations. Elles peuvent s’inscrire dans le cadre d’un syndrome prémenstruel (SPM) et être alors liées à un déséquilibre hormonal. Mais parfois, ces douleurs sont isolées et se manifestent uniquement par des spasmes musculaires et/ou une congestion temporaire du bas-ventre. Des douleurs très intenses, ne cédant pas, ou peu, à des traitements habituels doivent orienter vers une éventuelle fausse-couche ou une endométriose, caractérisée par la présence de muqueuse utérine dans la cavité abdominale, en dehors de son emplacement habituel.

Quelles huiles essentielles choisir pour calmer les règles douloureuses ?

Les huiles essentielles soulageant les douleurs des règles sont nombreuses et leur association permet d’agir sur plusieurs axes, la priorité étant d’abord de calmer les spasmes. L’huile essentielle à privilégier en tout premier est celle extraite de l’Estragon.

Règles douloureuses : un geste simple avec l’huile essentielle d’Estragon

L’Estragon, Artemisia dracunculus ou herbe aux dragons ou encore armoise âcre, est une plante aromatique, originaire de Russie et cultivée en Europe, couramment utilisée en cuisine et facilement reconnaissable à son odeur anisée typique. Elle appartient à la grande famille des Astéracées (tout comme la Camomille romaine ou l’Hélichryse italienne) et est utilisée en phytothérapie depuis longtemps pour ses propriétés digestives et antispasmodiques.

Sa distillation permet d’extraire une huile essentielles riche en méthylchavicol, ou estragol, aux propriétés très antispasmodiques neuromusculaires : c’est une huile essentielle de choix pour traiter les spasmes et douleurs gynécologiques.

Le geste simple : mélanger 3 gouttes d’huile essentielle d’Estragon avec 3 gouttes d’huile végétale de noyau d’Abricot, puis masser le bas-ventre, 3 à 6 fois par jour pendant 2 à 4 jours au moment des règles.

Contre-indications : femmes allaitantes – limiter son utilisation à un usage ponctuel

Autres huiles essentielles précieuses pour calmer les règles douloureuses ou dysménorrhée

  • HE Petit Grain bigarade : huile essentielle extraite du petit grain qui donnera l’orange amer, très antispasmodique, anti-inflammatoire et antalgique, elle est indiquée pour tout spasme douloureux, quelle que soit sa localisation. C’est aussi une belle rééquilibrante nerveuse et émotionnelle.
  • HE Lavandin super : croisement entre la lavande fine et la lavande aspic, le lavandin donne une huile essentielle camphrée, aux propriétés relaxantes, décontracturantes musculaires et antispasmodiques puissantes.
  • HE Camomille romaine ou noble : plante utilisée depuis longtemps en phytothérapie, son huile essentielle est antalgique puissante, anti-inflammatoire, antispasmodique, pré-anesthésiante. On peut y recourir pour tout type de douleur spastique. Au niveau émotionnel, elle apporte calme, détente et sérénité.
  • HE Cyprès toujours vert : arbre longiligne, typique du pourtour méditerranéen et d’une longévité exceptionnelle. Son rameau feuillé donne une huile essentielle d’odeur résineuse un peu mentholée, proche de celle du pin. Elle décongestionne particulièrement bien le bas-ventre, en raison de son action sur les réseaux veineux et lymphatiques. Au niveau psycho-émotionnel, elle dissipe insécurité et anxiété, et aide dans les périodes de transition, de « passage ». Remarque : contenant des molécules « oetrogen-like », elle est déconseillée en cas d’antécédents de cancer hormonodépendant, mastose ou endométriose.

Dysménorrhée : à chaque type de douleur sa synergie

Les règles douloureuses peuvent se manifester par des spasmes intenses et des contractures plus fulgurantes ou par une congestion de toute la zone pelvienne avec des douleurs plus diffuses. Dans le premier cas, on pourra associer l’huile essentielle d’Estragon à des huiles essentielles très décontracturantes et relaxantes. Dans le second cas, on privilégiera une association avec une huile essentielle antalgique et une huile essentielle décongestionnante veineuse et lymphatique, qui soulagera l’ensemble du petit bassin, apportera légèreté et fluidité.

MES FORMULES
« Règles soulagées »

Synergie antispasmodique, antalgique, décontracturante et relaxante

HE Estragon, Artemisia dracunculus3 ml
HE Petit grain bigarade, Citrus aurantium var amara3 ml
HE Lavandin super, Lavandula burnatii clone super3 ml
HV noyau d’AbricotQSP 30 ml
(complément)

Mode d’utilisation : prendre un flacon compte-goutte en verre teinté de 30 ml. Y déposer les huiles essentielles dans les quantités indiquées et compléter avec l’huile végétale de noyau d’Abricot. Puis, masser le bas-ventre avec le mélange, 3 à 6 fois par jour pendant 2 à 4 jours au moment des règles. Avant le lavage des mains, compléter le massage par une olfaction attentive du mélange en prenant 4 à 5 grandes inspirations profondes.

Contre-indications : femmes allaitantes, sujets épileptiques

Synergie antispasmodique, anti-inflammatoire, antalgique et décongestionnante

HE Estragon, Artemisia dracunculus3 ml
HE Cyprès, Cupressus sempervirens3 ml
HE Camomille romaine, Chamaemelum nobile3 ml
HV noyau d’AbricotQSP 30 ml
(complément)

Mode d’utilisation : prendre un flacon compte-goutte en verre teinté de 30 ml. Y déposer les huiles essentielles dans les quantités indiquées et compléter avec l’huile végétale de noyau d’Abricot. Puis, masser le bas-ventre avec le mélange, 3 à 6 fois par jour pendant 2 à 4 jours au moment des règles. Avant le lavage des mains, compléter le massage par une olfaction attentive du mélange en prenant 4 à 5 grandes inspirations profondes.

Contre-indications : femmes allaitantes, antécédents de cancer hormonodépendant, mastose ou endométriose – L’huile essentielle de Cyprès peut alors être remplacée par l’huile essentielle de Lentisque pistachier

Les précautions d’emplois et contre-indications quant à l’utilisation des huiles essentielles sont nombreuses, notamment pour les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées, les enfants, les sujets allergiques, asthmatiques et épileptiques. Ces informations sont à consulter dans les articles d’Aude Maillard « Maitriser la dangerosité des huiles essentielles ».

Vous trouverez aussi sur le site AMSOAM, la liste des ateliers d’aromathérapie niveau initié pour vous permettre de bien utiliser les huiles essentielles chez vous, de manière efficace et en toute sécurité. Pour commencer n’oubliez pas de suivre l’atelier découverte et initiation aux huiles essentielles.

Lectures complémentaires conseillées : tous les conseils pour un confort intime optimal, ou encore, accompagner le syndrome prémenstruel avec les huiles essentielles.

Avatar
Marie-Amélie de Bernouis est Docteur en Pharmacie et aromatologue. Elle se passionne depuis toujours pour les thérapies complémentaires. La relation à l’Autre et le soin sont au cœur de son travail. Formée à la réflexologie plantaire, à la phytothérapie et l’aromathérapie scientifique (DU Paris V et certification AMSOAM by Aude Maillard), les huiles essentielles y ont trouvé naturellement leur place. Forte d’une longue expérience de conseil client en officine et au sein d’un laboratoire de cosmétiques bio et d’aromathérapie, elle aime partager ses connaissances et faire découvrir la richesse de ses outils. Elle anime aujourd’hui des ateliers et formations d’aromathérapie, propose des accompagnements individuels en cabinet et rédige régulièrement des articles d’aromathérapie.