Faire disparaître les poils incarnés avec les huiles essentielles

Poils epilation huiles essentielles

Au fil des épilations, la pilosité peut être un lieu d’inflammation et d’infection. On parle même de poils incarnés, lorsque la tige pilaire s’enfonce dans le tissu cutané, allant jusqu’à former de petits kystes plus ou moins infectés. Voici des conseils simples avec les huiles essentielles et les huiles végétales pour les prévenir ou assainir et gommer ces imperfections : le poil refait surface et le grain de la peau retrouve un aspect net et lisse.

Qu’est-ce qu’un poil incarné ?

Un poil incarné est un poil dévié de sa trajectoire : il ne pousse pas perpendiculairement à la peau, mais sous la peau, provoquant inflammation et rougeur. Parfois, cette zone gonfle, devient douloureuse, s’infecte et peut aller jusqu’à la formation d’un kyste. Souvent, cela concerne les poils du maillot ou des jambes. Ce phénomène dépend du type de poil (les poils bouclés sont particulièrement concernés) et s’observe surtout quand la peau est sèche et/ou épaisse. Il est accentué par les épilations, si le sens de pousse du poil n’est pas respecté. Tout poil incarné suspect, ne régressant pas avec l’application de soins appropriés, nécessite une consultation médicale.

Comment prévenir la formation des poils incarnés et diminuer naturellement la repousse des poils ?

L’état de notre peau et de nos poils dépend de notre alimentation, de l’attention portée à notre corps et de notre hygiène de vie globale. Des soins locaux réguliers et adaptés permettent aussi de prévenir la formation des poils incarnés. A cet effet, il est bon de :

  • réaliser deux fois par semaine des gommages des zones les plus à risque
  • procéder à une hydratation quotidienne de ces zones, si besoin avec des soins cosmétiques maison à base d’urée et d’acide salicylique végétal
  • nourrir la peau en y appliquant des huiles végétales, notamment l’huile végétale de Souchet

Zoom sur l’huile végétale de Souchet : « l’huile de la pilosité »

Cette huile végétale, de première pression à froid, est obtenue à partir d’un tubercule comestible, Cyperus esculentus, qui pousse en Afrique. Huile de table, de couleur ambrée au petit goût de noisette ou d’amande, très riche en oméga 9, elle se consomme. En application locale, elle nourrit, adoucit et assouplit la peau, en améliorant son élasticité. Elle est traditionnellement utilisée pour limiter la repousse des poils et lutter contre l’apparition des poils incarnés. Elle peut être employée comme ingrédient dans des soins cosmétiques maison ou en application quotidienne pour les soins des jambes, seule ou associée à d’autres huiles végétales et/ou huiles essentielles.

L’huile végétale de Souchet peut être additionnée des huiles essentielles suivantes :

  • HE Eucalyptus mentholé: antibactérienne, kératolytique et lipolytique, aux notes mentholées, fraiches et épicées
  • HE Romarin à verbénone: lipolytique, kératolytique, régénérante cutanée, anti-infectieuse et cicatrisante, aux notes florales et douces, plutôt chaudes
  • HE Géranium bourbon: anti-infectieuse à large spectre, anti-inflammatoire, astringente et cicatrisante, aux notes fleuries et fines, légèrement teintée d’odeur de rose

MA FORMULE
« Huile de soin douceur pour les jambes et le maillot »

Propriétés : kératolytique, anti-infectieuse cutanée, anti-inflammatoire, cicatrisante, tonifiante, assouplissante et nourrissante

Indications : prévention des poils incarnés, soins post-épilation

HE Eucalyptus mentholé, Eucalyptus dives 40 gouttes
HE Romarin à verbénone, Rosmarinus officinalis CT ABV 40 gouttes
HE Géranium bourbon, Pelargonium graveolens CV Bourbon80 gouttes
HV Souchet 30 ml
HV Macadamia QSP 100 ml
(complément)

Mode d’utilisation : réaliser le mélange puis l’appliquer en massage doux quotidien des jambes et du maillot. En soin post-épilation, attendre 24 heures pour la première application.

Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes (sinon appliquer les huiles végétales non additionnées d’huiles essentielles), enfants, sujets épileptiques, sujets avec antécédents de cancer hormonodépendant, mastose ou endométriose.

Comment traiter un poil incarné avec des huiles essentielles et végétales ?

Pour soulager les inconforts liés à un poil incarné, il faut agir sur les états infectieux et inflammatoires qu’il génère. L’utilisation d’une synergie d’huiles essentielles est conseillée et peut même être précédée par l’application d’argile verte, en pâte à l’eau. Les huiles essentielles de Lavande aspic et Clou de girofle et le baume de Copahu seront très efficaces. L’huile végétale de Calophylle, qui sert de vecteur aux huiles essentielles, apporte au mélange ses propres propriétés anti-infectieuses et anti-inflammatoires.

Poils incarnés, huiles essentielles de Lavande aspic et Clou de girofle, Baume de Copahu et huile végétale de Calophylle

  • HE Lavande aspic: d’odeur typique de lavande, mais puissante car camphrée ; anti-infectieuse, anti-inflammatoire, antalgique et cicatrisante. Sa teneur en cétones lui confère aussi des propriétés kératolytiques.
  • HE Clou de girofle: d’odeur épicée forte et caractéristique ; anti-infectieuse puissante, antalgique et anesthésiante
  • Baume de Copahu: résine du copayer, grand arbre des forêts tropicales ; d’odeur balsamique et épicée, aux propriétés anti-infectieuses cutanées, cicatrisantes et très anti-inflammatoires
  • HV Calophylle inophyle: huile végétale verte foncée et d’odeur épicée, au toucher gras appelée aussi huile de Tamanu en Polynésie. Elle possède des propriétés désinfectantes cutanées, anti-inflammatoires, cicatrisantes et régénérantes. Elle est précieuse pour les soins des peaux à problèmes, irritées, abîmées et travaille en synergie avec les huiles essentielles qu’elle véhicule. Remarque : en raison de ses propriétés fluidifiantes sanguines, elle est déconseillée en cas de traitement anticoagulant

MA FORMULE
« Stop poils incarnés »

Propriétés : anti-infectieuse, anti-inflammatoire, kératolytique, cicatrisante et régénérante cutanée

Indications : poils incarnés, boutons enflammés et/ou infectés

HE Lavande aspic, Lavandula spica 3 ml
HE Clou de girofle, Eugenia caryophylata 1 ml
Baume de Copahu, Copaïfera officinalis 2 ml
HV Calophylle inophyle4 ml

Mode d’utilisation : réaliser le mélange dans un flacon de 10 ml en verre teinté. En déposer une goutte sur le poil incarné et faire pénétrer du bout du doigt, 4 à 6 fois par jour pendant 2 à 3 jours.

Contre-indication : femme enceinte et allaitante, enfant<7ans, sujet sous traitement anticoagulant (en raison de l’huile végétale de Calophylle)

Les précautions d’emplois et contre-indications quant à l’utilisation des huiles essentielles sont nombreuses, notamment pour les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées, les enfants, les sujets allergiques, asthmatiques et épileptiques. Ces informations sont à consulter dans les articles d’Aude Maillard « Maitriser la dangerosité des huiles essentielles ».

Vous trouverez aussi sur le site AMSOAM, la liste des ateliers d’aromathérapie niveau initié pour vous permettre de bien utiliser les huiles essentielles chez vous, de manière efficace et en toute sécurité. Pour commencer n’oubliez pas de suivre l’atelier découverte et initiation aux huiles essentielles.

Avatar
Marie-Amélie de Bernouis est Docteur en Pharmacie et aromatologue. Elle se passionne depuis toujours pour les thérapies complémentaires. La relation à l’autre et le soin sont au cœur de son travail. Formée à la réflexologie plantaire, à la phytothérapie et l’aromathérapie scientifique (DU Paris V et certification AMSOAM by Aude Maillard), les huiles essentielles y ont trouvé naturellement leur place. Forte d’une longue expérience de conseil client en officine et au sein d’un laboratoire de cosmétiques bio et d’aromathérapie, elle aime partager ses connaissances et faire découvrir la richesse de ses outils. Elle anime aujourd’hui des ateliers et formations d’aromathérapie, propose des accompagnements individuels en cabinet et rédige régulièrement des articles d’aromathérapie.