Comment différencier les huiles essentielles d’Eucalyptus ?

Huile essentielle eucalyptus

L’odeur d’eucalyptol, nommé aujourd’hui 1,8 cinéole, évoque la saison hivernale et l’impact respiratoire. Les huiles essentielles d’Eucalyptus radié et d’Eucalyptus globuleux en sont bien pourvues et soignent très bien rhumes, bronchites, sinusites … Pourtant, toutes les huiles essentielles d’Eucalyptus n’ont pas la même composition biochimique, ni les mêmes propriétés et indications. Quelles sont les principales espèces d’Eucalyptus ? D’où viennent-elles ? Comment différencier leurs huiles essentielles et les utiliser à bon escient ?

Botanique des Eucalyptus : de l’Australie au bassin méditerranéen

Les Eucalyptus appartiennent à la grande famille des Myrtacées qui comprend plus de 3000 espèces différentes et nous offre des fruits (goyaves, jamboles), des épices (clous de girofle, piment de la Jamaïque), des plantes ornementales (Callistemon), du bois de chauffage (eucalyptus)… et des huiles essentielles.

Originaires d’Australie et de Tasmanie, les Eucalyptus se sont bien acclimatés sur le pourtour méditerranéen et au sud de l’Europe, ainsi qu’à Madagascar, en Amérique et en Asie. Petits arbrisseaux ou arbres géants selon les espèces, ils ont besoin de lumière, aiment les sols siliceux, profond et frais. Ils croissent rapidement et, gourmands en eau, ils assèchent les sols et assainissent les zones marécageuses, limitant ainsi le développement des moustiques et des maladies associées.

Les espèces les plus connues sont l’Eucalyptus citronné, l’Eucalyptus radié (qui aujourd’hui encore pousse en Australie), et l’Eucalyptus globuleux, ou « gommier bleu » ou encore Eucalyptus officinal, introduit en Europe au XIXème siècle pour lutter contre la malaria, mais également comme source de pâte à papier. Les Aborigènes d’Australie utilisaient traditionnellement les feuilles d’Eucalyptus en application sur les plaies pour en accélérer la guérison ou en infusion pour lutter contre la fièvre. Les Anciens les utilisaient aussi en fumigation pour désinfecter les lieux et lutter contre les épidémies.

Pour les espèces produisant des molécules aromatiques, celles-ci se trouvent dans des poches situées dans les feuilles… lorsqu’on les froisse, une odeur caractéristique s’en dégage : par exemple, balsamique, camphrée, cinéolée pour les Eucalyptus radié et globuleux ou citronnée et piquante pour l’Eucalyptus citronné.

Huiles essentielles d’Eucalyptus : biochimie, propriétés et indications

Chaque huile essentielle d’Eucalyptus est caractérisée par sa composition biochimique, qui lui est propre et conditionne ses propriétés médicinales, d’orientation principalement anti-inflammatoire ou anti-infectieuse et expectorante.

Propriétés principalesIndications
HE Eucalyptus citronné, Eucalyptus citriodora - Madagascar - citronellal 50 à 80%
Anti-inflammatoire et antalgique, décontracturant musculaire, calmante et apaisante, antifongique, répulsive antimoustiqueDouleurs articulaires et musculaires, tendinites, rhumatismes, hypertension, mycoses, piqures d’insectes
HE Eucalyptus staigeriana, Eucalyptus staigeriana - Australie, Brésil - limonène, néral, géranial
Anti-inflammatoire, calme les angoisses et les tensionsDouleurs articulaires et musculaires, fatigue nerveuse, déprime, stress
HE Eucalyptus globuleux, Eucalyptus globulus - Portugal, Australie - 1,8 cinéole 65 à 85 %
Anticatarrhale, expectorante, mucolytique, anti-infectieuseInfections des voies respiratoires basses : sphère broncho-pulmonaire, grippe, refroidissement
HE Eucalyptus radié, Eucalyptus radiata - Australie - 1,8 cinéole 60 à 70 %Anticatarrhale, expectorante, antivirale puissante, antibactérienne, antiseptique atmosphériqueInfections des voies respiratoires hautes : sphère ORL, rhumes, grippe, rhinopharyngite, fatigue générale
HE Eucalyptus smithii, Eucalyptus smithii - Kenya - 1,8 cinéole 80 %
Anticatarrhale, expectorante, antitussive, antiseptique atmosphérique, anti-infectieuse, anti-inflammatoireInfections ORL et virales simples
HE Eucalyptus mentholé, Eucalyptus dives - Afrique du Sud - pipéritone 50%
Anticatarrhale, mucolytique, lipolytique, kératolytique, diurétique, décontracturant musculaireInfections ORL : rhumes, sinusites, bronchites, bronchites chroniques…, kératose, adiposités, crampes

Remarque : Existe également l’huile essentielle d’Eucalyptus à cryptone, Eucalyptus polybractea cryptoniferum. Cette huile essentielle présente des propriétés anti-infectieuses puissantes sur certains types de parasites et virus. Mais, étant potentiellement neurotoxique, elle ne doit être utilisée que sur avis d’un médecin ou aromathérapeute averti.

Huiles essentielles d’Eucalyptus : comment les choisir et les utiliser ?

Pour agir sur un axe anti-inflammatoire, on privilégiera l’huile essentielle d’Eucalyptus citronné. Pour soulager l’arbre respiratoire, on choisira parmi les huiles essentielles d’Eucalyptus radié, globuleux ou mentholé, selon que les troubles se manifesteront plutôt sur les voies respiratoires hautes ou basse.

Huiles essentielles d’Eucalyptus citronné et pathologies inflammatoires

  • Douleurs musculaires, articulaires ou tendineuses : diluer 3 à 5 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné dans une cuillère à café d’huile végétale de noyau d’Abricot ou du macérat huileux d’Arnica, puis masser délicatement la zone douloureuse
  • Piqûres d’insectes : mélanger 1 goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné avec 1 à 2 gouttes de macérât huileux de Calendula et appliquer sur la piqûre

Voie d’administration préférentielle : voie cutanée, toujours dilué, au minimum à 50%

Contre-indications :  femmes enceintes et allaitantes, enfant < 6 ans – pour les sujets allergiques : réaliser un test au pli du coude

Huile essentielle d’Eucalyptus radié et voies respiratoires hautes

  • Affections virales (rhume, état grippal): diluer 3 à 5 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus radié dans une cuillère à café d’huile végétale de noyau d’Abricot, masser le thorax et le haut du dos, 3 fois par jour
  • Sinusite: diluer 1 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus radié dans 1 gouttes d’huile végétale de noyau d’Abricot, appliquer sur le front et les ailes du nez, 3 fois par jour, en fermant bien les yeux

Voie d’administration préférentielle : cutanée, souvent diluée – inhalation – diffusion atmosphérique

Contre-indications :  femmes enceintes et allaitantes, enfant < 3 ans, sujets asthmatiques ou avec antécédents de convulsions

Huile essentielle d’Eucalyptus globuleux et voies respiratoires basses

  • Bronchite aigüe, toux grasse: diluer 3 à 4 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus globuleux dans une cuillère à café d’huile végétale de noyau d’Abricot, appliquer sur le thorax et le dos, 3 fois par jour

Voie d’administration préférentielle : cutanée, toujours diluée

Contre-indications :  femmes enceintes et allaitantes, enfant < 12 ans, sujets asthmatiques ou avec antécédents de convulsions

Huile essentielle d’Eucalyptus mentholé et affections ORL

  • Bronchite chronique, toux grasse : diluer 2 à 4 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus mentholé dans une cuillère à café d’huile végétale de noyau d’Abricot, appliquer sur le thorax et le dos, 3 fois par jour
  • Sinusite: diluer 1 goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus radié dans 2 gouttes d’huile végétale de noyau d’Abricot, appliquer sur le front et les ailes du nez, 3 fois par jour, en fermant bien les yeux

Voie d’administration préférentielle : cutanée, toujours diluée – très souvent en synergie avec d’autres huiles essentielles

Contre-indications (huile essentielle neurotoxique) :  femmes enceintes et allaitantes, enfant < 12 ans, sujets épileptiques ou avec antécédents de convulsions, sujets âgés polymédicamentés

Les précautions d’emplois et contre-indications quant à l’utilisation des huiles essentielles sont nombreuses, notamment pour les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées, les enfants, les sujets allergiques, asthmatiques et épileptiques. Ces informations sont à consulter dans les articles d’Aude Maillard « Maitriser la dangerosité des huiles essentielles ».

Voici la liste des ateliers d’aromathérapie niveau initié pour vous permettre de bien utiliser les huiles essentielles chez vous, de manière efficace et en toute sécurité. Vous pourrez trouver plusieurs ateliers pour compléter les informations de cet article. Pour commencer n’oubliez pas de suivre l’atelier découverte et initiation aux huiles essentielles.

Zoom sur les huiles essentielles d’Eucalyptus en diffusion

Si les huiles essentielles d’Eucalyptus sont indispensables pour certains soins physiques, certaines d’entre elles ont une action fine et soutenue au niveau olfactif. En diffusion, elles s’utiliseront en mélange avec d’autres huiles essentielles aux actions complémentaires.

L’huile essentielle d’Eucalyptus staigeraina, nous offre des notes citronnées, fruitées et pétillantes, moins piquantes que celle de l’Eucalyptus citronnée. Rééquilibrante nerveuse et antispasmodique, elle apaise les tensions et assouplit autant l’esprit que le corps. Elle calme les angoisses et apporte de la lumière. On pourra l’associer aux huiles essentielles de Lavande fine, Mandarine verte, Citron vert ou Ylang-ylang.

L’huile essentielle d’Eucalyptus radié, d’odeur fraiche et cinéolée, tonifie le mental comme le physique et apporte de l’énergie. Elle facilité la concentration et la mémorisation, et aide à positiver. En diffusion, elle pourra être associée aux huile essentielles de Ravintsara, Saro, Pamplemousse, Citron jaune, Sapin de Sibérie ou Pin de Patagonie.

Avatar
Marie-Amélie de Bernouis est Docteur en Pharmacie et aromatologue. Elle se passionne depuis toujours pour les thérapies complémentaires. La relation à l’Autre et le soin sont au cœur de son travail. Formée à la réflexologie plantaire, à la phytothérapie et l’aromathérapie scientifique (DU Paris V et certification AMSOAM by Aude Maillard), les huiles essentielles y ont trouvé naturellement leur place. Forte d’une longue expérience de conseil client en officine et au sein d’un laboratoire de cosmétiques bio et d’aromathérapie, elle aime partager ses connaissances et faire découvrir la richesse de ses outils. Elle anime aujourd’hui des ateliers et formations d’aromathérapie, propose des accompagnements individuels en cabinet et rédige régulièrement des articles d’aromathérapie.