Renforcer son système immunitaire en hiver avec les huiles essentielles

Le système immunitaire a en charge la défense de l’organisme, sa réparation et aussi la mémorisation des munitions utilisées (principe de la vaccination). L’immunité est un système très complexe, qui fonctionne de concert avec les systèmes nerveux et digestif. La capacité à synthétiser des anticorps et à éliminer les virus ou les bactéries peut être altérée pour diverses raisons. En hiver, si la fatigue et le stress sont les premières explications à une baisse immunitaire, les excès alimentaires et les déséquilibres digestifs sont aussi souvent responsables d’une perte de vitalité et d’immunité. L’aromathérapie et les huiles essentielles réénergétisent l’organisme et sont particulièrement intéressants à cette période de l’année. On se rend compte que les personnes qui utilisent les huiles essentielles pour leur santé sont moins souvent malades. En effet, une huile essentielle n’est autre que le système immunitaire de la plante qui a été extrait et concentré par distillation. C’est un outil complètement adapté pour se donner un coup de pouce en hiver et prévenir la grippe. Voici tous les bons conseils AMSOAM.

Conseils naturopathiques pour renforcer son immunité

L’immunité est notre premier allié santé, surtout en hiver. Pour que les globules blancs travaillent efficacement, plusieurs conditions sont requises :

Ces cellules immunitaires doivent pouvoir circuler librement dans le sang, les organes et les tissus. Le corps doit donc être « propre », le sang fluide, le foie léger et le rein bien filtrant. C’est pour cette raison que la cure de détoxification automnale a un rôle très important dans le maintien de l’immunité en hiver. ATTENTION, si cette cure n’a pas été faite, il n’est pas recommandé de détoxifier l’organisme en hiver. En effet, à cette période le corps a besoin de toute son énergie pour la lutte contre les microbes.

Il est recommandé de privilégier une alimentation pauvre en sucres rapides et en graisses saturées. Préférer les repas riches en légumes de saison, bien réchauffants et antioxydants. Cela permettra au corps de préserver ses ressources en diminuant les efforts de thermorégulation et de digestion. Penser aussi aux épices de gingembre, curcuma, cannelle-orange, pour agrémenter vos tisanes, plats ou soupes.

Il est important de rester attentif au niveau d’énergie global du corps et de réagir rapidement à toute sensation de fatigue, car instantanément le système immunitaire peut s’affaiblir.

Pour cela, si la synergie proposée ci dessous ne semble pas suffisante et n’a pas eu d’effet au bout de 3 jours, les conseils donnés dans cet article peuvent être suivis en complément : Fatigue chronique, l’aromathérapie et les huiles essentielles pour retrouver le tonus.

Renforcer son immunité avec l’aromathérapie

HUILES ESSENTIELLES IMMUNOSTIMULANTES A PRENDRE EN BOUCHE

Sans drainer ni détoxifier le foie, en hiver il est important de le soutenir, surtout en vue ou après les agapes de Noel … Il y a pour cela une huile essentielle ou plus exactement une essence qui est particulièrement adaptée. Elle renforce la synthèse des anti-corps et fluidifie légèrement le sang, c’est celle de citron jaune (zeste). Recommandée plutôt d’origine bio, c’est une référence en hiver pour s’alléger tout en douceur et être plus résistant face aux virus.

A FAIRE : une cure d’essence de citron jaune (zeste) par voie sublinguale : 3 gouttes en bouche avec si besoin un peu de miel ou d’huile végétale de colza, matin et soir pendant une dizaine de jour. A renouveler tous les mois si nécessaire.

PROPRIETES : soutien hépatique, renforcement immunitaire, allègement digestif et fluidification légère du sang

INDICATIONS : fatigue passagère, teint terne, digestion lourde, baisse immunitaire, prise de médicaments

CONTRE INDICATIONS : prise de médicaments anticoagulants

RECOMMANDATIONS : cette essence peut être prise à partir de l’âge de 18 mois, à raison d’UNE goutte dans une petite cuillère avec un peu de sirop de vitamines.

HUILES ESSENTIELLES STIMULANTES IMMUNITAIRES A METTRE SUR LA PEAU et A RESPIRER

La peau est une excellente porte d’entrée des molécules aromatiques. Il est parfois plus efficace d’appliquer les huiles essentielles par voie cutanée que de les mettre en bouche, surtout lorsque parce que les molécules aromatiques se retrouvent en quelques secondes dans la circulation sanguine sans métabolisme hépatique. C’est un gage de rapidité d’action et d’efficacité. Sur ce sujet de l’immunité, certaines d’entre elles sont très puissantes pour redonner du tonus, rééquilibrer la sphère nerveuse, et chasser la fatigue passagère. Elles s’utilisent préférentiellement en application sur le thorax, le haut du dos, les reins ou les avant bras (où la peau est fine). Un mélange d’essence de conifères et d’huiles essentielles à 1,8 cinéole (ravinstara ou encore eucalyptus radié, laurier noble) est particulièrement adapté, comme dans la formule ci-dessous. L’HE de sapin géant a la particularité d’avoir une fragrance particulièrement douce et c’est un des meilleurs conifères oxygénateurs et protecteurs des voies pulmonaires. L’HE d’épinette noire est une incontournable pendant les périodes de fatigue, elle est aussi antivirale et a des propriétés cortisone like pour relancer l’énergie vitale. L’HE de gingembre est à ne pas oublier en hiver. A la fois rechargeante et calmante nerveuse, elle est aussi une des huiles essentielles les plus apaisantes sur tous les phénomènes inflammatoires. Elle aide le corps à faire circuler les fluides et réchauffe, c’est un catalyseur des autres huiles essentielles de la synergie.

GESTE SIMPLE : PROTECTION INSTANTANNEE CONTRE LES VIRUS

Il est vivement recommandé en période hivernale d’avoir dans sa poche ou son sac à main un flacon d’une huile essentielle anti-virale pour réagir au plus vite aux situations d’urgence. Par exemple, lorsque subitement le nez commence à piquer, éternuer et couler, ou bien lorsqu’une personne malade se tient à proximité (transport en commun, période d’épidémie grippale par ex), il faut réagir rapidement. Les huiles essentielles les plus anti-virales et faciles à utiliser sont celles de : laurier noble, eucalyptus radié, tea tree, ravintsara, saro ou encore cajeput et niaouli.

A FAIRE : Choisir la fragrance la plus appréciée et dans l’urgence, déposer 1 goutte à l’intérieur des poignets et procéder à 5 inspirations profondes pour désinfecter les voies respiratoires et les débarrasser du virus qui s’installe. A refaire toutes les 10 minutes pendant une petite demi-heure.

MA FORMULE
Immunitaire et anti-virale

Propriétés : anti-inflammatoire, tonique générale, régulatrice neurovégétative, anti-infectieux large spectre, réchauffante digestive, circulatoire, cortisone like

Indications : prévention ou traitement des infections virales, début de catarrhe, éternuements, congestion nasale, stimulation immunitaire pour la prévention de la grippe

HE gingembre
Zingiber officinalis
5 ml
HE sapin géant
Abies grandis
5 ml
HE épinette noire
Picea mariana
10 ml
HE ravintsara
Cinnamomum camphora CT 1,8 cinéole
10 ml

Prendre un flacon en verre teinté de 30 ml muni d’un compte-gouttes, y verser les huiles essentielles selon les quantités indiquées, en prenant l’équivalence de 30 gouttes pour un millilitre.

Voie olfactive : mettre 1 goutte de la synergie et respirer profondément 5 fois de suite. Ce geste est particulièrement recommandé en début de rhume (éternuements, catarrhe clair) pour enrayer rapidement l’infection (dans ce cas respirer toutes les 10 minutes pendant 1 heure)

Voie cutanée : Appliquer 15 gouttes soit sur le thorax, soit les avant bras ou bien si la peau est réactive sur la voute plantaire, matin et soir, pendant 10 jours puis arrêt.

Voie atmosphérique : cette synergie peut être mise dans le diffuseur atmosphérique (ultra sons ou nébulisation) pour assainir l’air ambiant, diminuer la contagiosité des épidémies et soutenir l’immunité des occupants. Diffuser 10 minutes toutes les 2 heures.

CONSEILS COMPLEMENTAIRES : si vous avez une fragilité respiratoire comme une tendance asthmatique, cet article sur les bienfaits des huiles essentielles et la pathologie asthmatique pourrait vous être utile.

Docteur en Pharmacie, aromatologue et réflexologue. Aude Maillard a une approche très complète des huiles essentielles, à la fois scientifique et énergétique. C’est aussi et avant tout une passionnée des huiles essentielles avide de transmettre son savoir. Elle anime aujourd’hui des ateliers santé autour de l’aromathérapie ainsi que des formations professionnelles pour devenir aromathérapeute.