Les huiles essentielles de la constipation

Constipation et huiles essentielles

La constipation peut toucher à tout âge ou toute période de la vie. Maux de ventre, ballonnements, spasmes, ralentissement du transit signent un dysfonctionnement de l’arbre digestif. Les huiles essentielles agissent à différents niveaux (estomac, foie, intestin, côlon) pour rétablir un équilibre souvent mis à mal au quotidien et retrouver un transit intestinal normal.

La constipation : mécanisme, symptômes et causes

L’alimentation met 4 à 5 heures pour voyager de l’estomac au côlon et les résidus de la digestion 24 à 48 heures pour être évacués. Le rôle du colon est de concentrer les restes, liquides, issus de la digestion. Les selles sont normalement constituées d’environ 80 % d’eau. Mais lorsque le colon réduit trop la teneur en eau, les selles sont sèches, petites et dures, elles s’y accumulent et on parle alors de constipation. On observe des ballonnements, douleurs et crampes et un ralentissement du transit. L’évacuation des selles est difficile, irrégulière et retardée. Le transit est considéré comme normal, quand il y a émission de 3 selles par jour à 3 selles par semaine.

Les causes

Résoudre un problème de constipation nécessite d’en avoir identifié la cause pour éviter une récidive. Elle peut être aigüe, passagère, liée à un problème organique ou à des changements temporaires d’habitude de vie ; ou chronique, le plus souvent alors d’origine fonctionnelle.

Causes organiques :

  • Anomalies de l’arbre digestif : cancer, fissure annale…
  • Anomalies extra-digestives : endocriniennes (modifications hormonales, hypothyroidie, diabète), gynécologiques (kystes ovariens, grossesse), générales (malnutrition, anorexie)…

Causes fonctionnelles :

  • Constipation simple, occasionnelle : modifications de régime alimentaire et /ou d’hygiène de vie, dysbioses (déséquilibre de la flore intestinale), suites opératoires, difficultés psychiques temporaires, voyage à l’étranger
  • Constipation chronique : souvent liée à une station immobile prolongée, un manque d’activité physique (personnes âgées)
  • Colopathie fonctionnelle : alternance de constipation et diarrhée avec douleurs abdominales, souvent accompagnée et/ou causée par du stress
  • Constipation iatrogène : certains médicaments ont pour effet secondaire de provoquer un ralentissement du transit intestinal

Il est nécessaire de consulter son médecin si la constipation est inhabituelle et perdure, si elle alterne avec de la diarrhée, en cas de présence de sang dans les selles ou d’antécédents de cancer du côlon dans la famille.

Constipation : ballonnements, douleurs, spasmes, crampes… Comment les huiles essentielles soulagent-elles ?

Les huiles essentielles sont d’une aide précieuse sur la constipation en agissant par leurs propriétés mécaniques et sécrétoires, à tous les niveaux de l’arbre digestif.  Elles apportent aussi un soutien psychique, par voie olfactive en calmant le mental et l’émotionnel, souvent impliqués dans les difficultés digestives.

Propriétés recherchées :

  • carminatives : évacuation des gaz, responsables des douleurs abdominales
  • stomachiques : stimulation du fonctionnement de l’estomac
  • apéritives : stimulation de l’appétit et des sécrétions digestives
  • antispasmodiques : atténuation des spasmes douloureux de l’intestin
  • laxatives : stimulation des sécrétions digestives pour ramollir les selles et faciliter leur évacuation
  • relaxantes psychiques, nerveuses

Les huiles essentielles à privilégier :

  • HE Estragon: stomachique, carminative, anti-fermentaire, antispasmodique
  • HE Basilic tropical : stomachique, carminative, anti-fermentaire, antispasmodique. Rééquilibrante nerveuse, calme l’hyperactivité mentale
  • HE Gingembre: apéritive, carminative. Tonique du système digestif, favorise les mouvements de l’intestin et la progression des aliments. Stimule, réchauffe et énergétise
  • HE Cardamome : carminative, digestive et antispasmodique
  • HE Coriandre: stomachique, carminative, tonique digestive. A la fois, calmante et tonifiante
  • HE Mandarine: tonique digestive, laxatif doux, relaxante musculaire. Relaxante et calmante nerveuse puissante.

Constipation occasionnelle de l’adulte, constipation du voyageur

Utilisées en première intention, en massage du ventre, les huiles essentielles apportent un réel soulagement. Une prise complémentaire par voie orale est possible.

Réduire la constipation, par massage du ventre, avec l’huile essentielle d’Estragon

Dans un flacon compte-goutte en verre teinté de 10 ml, réaliser le mélange suivant :

  • HE Estragon, Artemisia dracunculus 4 ml
  • HV noyau d’Abricot 6 ml

Mode d’utilisation : Prendre 10 à 15 gouttes de ce mélange, masser lentement le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre. Insister sur la zone du colon descendant (partie gauche de l’abdomen). A faire 3 à 6 fois par jour selon les besoins. Utilisation ponctuelle sur 2 ou 3 jours pour un retour à la normale.

Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, enfants de moins de 3 ans

Soulager la constipation, par voie orale, avec l’huile essentielle de Gingembre

Prendre 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de Gingembre avec une cuillère à café d’huile d’olive, 2 à 3 fois par jour, avant les repas. L’huile d’olive aura un effet laxatif doux et complémentaire et le transit doit s’améliorer en quelques jours.

En voyage, le recours à un autre support est possible : comprimé neutre, boulette de mie de pain, sucre… A l’effet laxatif de l’huile essentielle de Gingembre s’ajoutera son effet anti-nauséeux, parfois très utile lorsque les changements d’alimentation génèrent aussi des inconforts au niveau de l’estomac.

Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, enfants de moins de 6 ans

Constipation chronique de l’adulte

Le massage du ventre à l’huile essentielle d’Estragon (cf paragraphe ci-dessus) peut être testé 5 jours sur 7 pendant 3 semaines, jusqu’à 6 massages par jour.  Si les résultats sont insuffisants, utiliser alors la synergie « Régulation du transit ».

MA FORMULE
Régulation du transit

Propriétés : stimulante digestive, carminative, antispasmodique, laxative douce et relaxante

Indications : constipation de l’adulte, lenteur à la digestion, ballonnements, spasmes digestifs liés au stress

HE Gingembre, Zingiber officinalis3 ml
HE Basilic tropical, Ocimum basilicum2 ml
HE Coriandre, Coriandrus sativus1 ml
HE Mandarine, Citrus reticulata3 ml
HV noyau d’AbricotQSP 30 ml
(Complément)

 Mode d’utilisation : Réaliser le mélange dans un flacon compte-goutte en verre teinté de 30 ml. L’utiliser sur 5 à 7 jours, selon les besoins, en suivant le protocole ci-dessous. A renouveler si nécessaire.

  • Voie orale : mettre en bouche, 4 à 5 gouttes du mélange, 2 fois par jour, avant les repas
  • Voie cutanée : prendre 10 à 15 gouttes du mélange, masser lentement le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre. Insister sur la zone du colon descendant (partie gauche de l’abdomen), 2 fois par jour, après les repas

Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, enfants de moins de 6 ans,  risque de photosensibilisation avec l’huile essentielle de Mandarine (pas d’exposition au soleil dans les huit heures suivant l’application)

Précaution : traitement hormonal en cours (effet « progesteron-like » de l’huile essentielle de Coriandre)

Constipation de l’enfant

La régulation du transit intestinal de l’enfant est, comme celle de l’adulte, soumise aux aléas du quotidien et peut être accompagnée par des massages du ventre aux huiles essentielles (sous réserve d’un diagnostic médical préalable).

Synergie « Massage du ventre », à partir de 30 mois

Dans un flacon compte-goutte de 10 ml en verre teinté, réaliser le mélange suivant :

  • HE Mandarine, Citrus reticulata   1 ml
  • HE Estragon, Artemisia dracunculus   1 ml
  • HE Camomille romaine, Chamemelum nobile  1 ml
  • HV noyau d’Abricot   7 ml

Mode d’utilisation : Prendre 5 à 6 gouttes du mélange dans le creux de la main, masser lentement le ventre de l’enfant dans le sens des aiguilles d’une montre. Insister sur la zone du colon descendant (partie gauche de l’abdomen), 2 fois par jour, pendant 5 à 7 jours

Les précautions d’emplois et contre-indications quant à l’utilisation des huiles essentielles sont nombreuses, notamment pour les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées, les enfants, les sujets allergiques, asthmatiques et épileptiques. Ces informations sont à consulter dans les articles d’Aude Maillard « Maitriser la dangerosité des huiles essentielles ».

Vous trouverez également des informations complémentaires pour améliorer les capacités digestives dans l’article d’Aude Maillard : Maux de ventre, brûlure d’estomac, constipation : mieux digérer avec les huiles essentielles.