Soulager et réparer une entorse avec des huiles essentielles

Marie-Amélie de Bernouis

Docteur en Pharmacie et aromatologue

soigner-entorse-huiles-essentielles-aromatherapie

Qu’une entorse soit bénigne ou plus sérieuse, elle requiert toujours des soins pour soulager immédiatement la douleur, calmer l’inflammation et réparer les tissus lésés. Si une entorse est mal soignée, l’articulation restera fragile. Les huiles essentielles en application locale apportent un soulagement immédiat et permettent aussi à l’articulation touchée de retrouver plus vite son intégrité, sa mobilité et son bon fonctionnement. 

Entorse : cause, symptômes et premiers soins

Une « entorse » évoque, lors d’un mouvement d’une amplitude anormale, la distension voire la rupture des ligaments qui maintiennent une articulation. Si elle survient plus fréquemment au niveau de la cheville, elle peut dans l’absolu se produire dans toute articulation. Les os sont maintenus entre eux par des ligaments, tissus fibreux, très résistants, mais peu extensibles.

L’entorse de la cheville survient lors d’un mouvement anormal du pied, vers l’intérieur, qui distend le ligament latéral externe. Une douleur intense, plus ou moins forte, est ressentie immédiatement. Quand la distension reste modérée, la douleur s’atténue si la cheville est chaude et si l’activité physique se poursuit. En revanche, dans les heures qui suivent, apparaît un œdème, et après un temps de repos, la douleur revient, voire même s’amplifie. Un hématome peut aussi se former. La marche n’est alors plus possible sans boîter. Dans les cas les plus graves, poser le pied par terre est totalement impossible, l’arrêt immédiat et la mise au repos complète de l’articulation s’impose, sous peine d’une lésion irréversible des ligaments.

Parmi les gestes d’urgence, l’application d’éléments froids (poches de gel réfrigéré par exemple) est nécessaire pour soulager et maîtriser l’œdème. Surélever le membre concerné et comprimer un peu la zone pour limiter l’étendue de l’œdème est important. Enfin, il faut éviter de la masser les tout premiers jours. L’utilisation d’une attelle, ou d’une chevillière, voire la pose d’un plâtre sont parfois même recommandés.

 

Les huiles essentielles indispensables pour soulager une entorse

L’aromathérapie a toute sa place dans la gestion des traumatismes physiques. Les huiles essentielles vont pouvoir agir, dans ce contexte, sur plusieurs axes : la douleur, l’inflammation, l’œdème, l’hématome et même la réparation des tissus. Voici le TOP 4 des huiles essentielles par ordre décroissant d’intérêt.

 

Huile essentielle réparatrice : Hélichryse italienne

HE Hélichryse italienne, Helichrysum italicum  : ne pas confondre l’huile essentielle d’Hélichryse italienne avec les huiles essentielles d’autres hélichryses, notamment celles de Madagascar. L’huile essentielle d’Helichryse italienne est fibrinolytique, anti-œdémateuse, réparatrice tissulaire et anti-inflammatoire. Elle réduit bleus et œdèmes de façon spectaculaire et participe à une réparation rapide des ligaments abîmés.

Huile essentielle désinfiltrante : Lentisque pistachier

HE Lentisque pistachier, Pistacia lentiscus : son odeur balsamique et puissante ne laisse pas indifférent. Décongestionnante circulatoire et lymphatique, elle complète très bien l’action des autres huiles essentielles en activant la réduction des œdèmes.

Huile essentielle anti-inflammatoire : Eucalyptus citronné

HE Eucalyptus citronné, Eucalyptus citriodra : également très bonne anti-inflammatoire et antalgique, sa composition biochimique est ciblée sur les molécules anti-inflammatoires. Ne pas la confondre avec les huiles essentielles d’Eucalyptus radié et globuleux aux propriétés anti-infectieuses et expectorantes.

Huile essentielle anesthésiante : Menthe poivrée

HE Menthe poivrée, Mentha X piperita : sa très forte teneur en menthol lui confère cet effet froid bien connu et la rend particulièrement anesthésiante et analgésique, en cas d’entorse sévère, très douloureuse. Elle présente toutefois de nombreuses contre-indications, dont il faut tenir compte avant de l’utiliser.

 

Entorses et aromathérapie :  un geste simple en cas d’urgence

L’aromathérapie sera d’autant plus efficace que les huiles essentielles seront appliquées immédiatement à la suite du traumatisme. L’huile essentielle « phare » est celle d’Hélichryse italienne, à avoir dans sa trousse d’urgence.

Entorse et geste d’urgence en aromathérapie :

Appliquer 2 à 3 gouttes pures d’huile essentielle d’Hélichryse italienne, toutes les 30 minutes, 2 à 4 fois de suite après le traumatisme. A adapter au ressenti corporel.

Si la douleur est extrêmement intense, ce geste peut être complété par l’application ponctuelle d’une goutte pure d’huile essentielle de Menthe poivrée, pour son effet puissamment anesthésiant.

Puis, un relais doit être pris avec une synergie d’huiles essentielles plus spécifiques, à base d’Hélichryse italienne, Lentisque pistachier, Eucalyptus citronné et Menthe poivrée et dans une base d’huile végétale de Calophylle et noyau d’Abricot.

 

Remarque : toutes ces huiles essentielles présentent des précautions d’emploi spécifiques à chacune d’entre elles (limites d’âge, contre-indications …). En prendre connaissance et bien les respecter avant toute utilisation.

 

Vous trouverez aussi sur le site AMSOAM, la liste des ateliers d’aromathérapie niveau initié pour vous permettre de bien utiliser les huiles essentielles chez vous, de manière efficace et en toute sécurité. Pour commencer n’oubliez pas de suivre l’atelier découverte et initiation aux huiles essentielles.

Remarque

Les précautions d’emplois et contre-indications quant à l’utilisation des huiles essentielles sont nombreuses, notamment pour les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées, les enfants, les sujets allergiques, asthmatiques et épileptiques. Ces informations sont à consulter dans les articles d’Aude Maillard « Maitriser la dangerosité des huiles essentielles ».

Prochains ateliers

huiles-essentielles-regles-cycle-menstruations-menopause

Atelier aromathérapie pour la femme : cycle, fertilité, ménopause

29 février | 9 h 30 - 12 h 30
huiles-essentielles-stress-deprime-insomnie

Atelier huiles essentielles stress et troubles nerveux : anxiété, déprime, insomnie

29 février | 13 h 30 - 16 h 30
aterlier-huiles-essentielles-debutants

Découverte de l’aromathérapie, initiation aux huiles essentielles de base

7 mars | 9 h 30 - 12 h 30
atelier-olfactologie-feminin-sacre

Atelier Olfactothérapie : Féminin sacré

7 mars | 13 h 30 - 16 h 30

Autres articles

huiles essentielles et hydrolat de l'été

Hydrolats et huiles essentielles de l’été

Hypertension arterielle huile essentielle

Comment soulager l’hypertension artérielle avec les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles et le cholestérol

Les huiles essentielles, le cholestérol et la santé cardiovasculaire