Toux sèche ou toux grasse ? Comment se soulager avec les huiles essentielles ?

Toux et huiles essentielles

La toux, réflexe naturel de l’organisme pour expulser un corps étranger ou un microbe, peut être sèche, aigüe ou grasse, chargée en mucosités et au son plus grave. Quelles en sont les causes ? Comment les différencier et les accompagner ? Des huiles essentielles, aux propriétés mucolytiques, expectorantes et décongestionnantes permettent de soigner et de soulager la toux, qu’elle soit sèche ou bien grasse : l’arbre respiratoire est alors assaini, apaisé et libéré de ce qui l’irrite ou l’encombre.

Toux sèches, toux grasses : manifestations et causes

La toux est une réaction physiologique de l’organisme pour assurer une bonne perméabilité des voies respiratoires : c’est un acte réflexe, ou volontaire, d’expulsion de mucosités ou particules étrangères. Vouloir la stopper absolument n’est pas justifié, car elle est indispensable au bon fonctionnement de l’arbre respiratoire. Il faut chercher à l’accompagner pour la maîtriser et diminuer l’état inflammatoire qu’elle entraine au niveau des muqueuses respiratoires. Elle signe par ailleurs toujours un état pathologique, dont il faut trouver l’origine, pour pouvoir y remédier, quel que soit son caractère de gravité.

Les différents types de toux

D’apparition brutale ou progressive, assortie, ou non, de douleurs thoraciques, de spasmes, d’expectorations, la toux nécessite toujours une exploration attentive de ses symptômes et de ses conditions d’apparition. Avec ou sans fièvre, les toux aigües sont toujours d’apparition récente, en général liées à des infections ORL ; les toux persistantes, plus anciennes, témoignent plutôt de bronchopathies chroniques (asthme, toux non traitées…).

On distinguera les cas suivants :

  • Toux aigüe, sèche ou irritative: quinteuse, sans aucune production de mucosités, fatigante, accentuant l’irritation des voies aériennes. Ses causes fréquentes : rhume, bronchite aigüe, coqueluche, laryngite, pharyngite, asthme. Elle est la plupart du temps d’origine virale.
  • Toux sèche chronique: toux du fumeur, cancer bronchique, effets secondaires de certains médicaments, toux nerveuse liée au stress et aux émotions
  • Toux aigüe, grasse, productive: présence de mucosités, apparaissant de manière réactionnelle à la suite d’irritations des voies aériennes, d’états inflammatoires et/ou allergiques. Elle fait parfois suite à une période de toux sèche, et peut signer une surinfection bactérienne d’une infection virale. Elle doit être respectée et même encouragée, mais elle doit être maîtrisée.
  • Toux grasse chronique : toux qui dure depuis 3 ou 4 semaines, avec une dilatation des bronches qui provoque une toux intense et productive dès le réveil. Ses causes fréquentes : infections bronchiques ou pulmonaires à répétition, obstruction bronchique (tumeurs), immunodépression, facteurs héréditaires, maladie génétique (mucoviscidose)

Les toux avec des troubles de la déglutition, crachats suspects, douleurs thoraciques intenses, mauvais état général sont des urgences médicales.

A la lumière de toutes ces informations, il sera possible de déterminer ensuite comment traiter au mieux la toux.

Huiles essentielles et gestes simples pour soulager la toux sèche

La toux étant un réflexe de défense naturelle de l’organisme, la bloquer n’est pas le bon choix thérapeutique. En cas de toux sèche, il faut réhydrater les muqueuses, calmer l’irritation et réduire l’inflammation des voies respiratoires. L’évolution de la toux doit être suivie de près, car elle nécessite des ajustements en temps régulier, au gré de son mûrissement.

Faire une inhalation de vapeur d’eau (par exemple, avec une tisane de camomille romaine ou de lavande fine), pendant une dizaine de minutes deux fois par jour, est le premier geste à mettre en œuvre pour soulager et apaiser les voies aériennes déshydratées et en feu, avant même toute utilisation d’huile essentielle (ne pas sortir dans les 30 mn suivant l’inhalation).

Calmer la toux sèche d’irritation avec l’huile essentielle de Menthe poivrée

L’huile essentielle de Menthe poivrée, grâce à sa teneur élevée en menthol, présente des propriétés antalgiques, anesthésiantes, antispasmodiques et antiprurigineuses. Elle est aussi décongestionnante respiratoire. Son effet rafraîchissant et antidouleur calme les gorges en feu. Dans l’urgence, elle peut être utilisée en geste simple.

Le geste simple : mélanger 1 goutte d’huile essentielle de Menthe poivrée dans une petite cuillère de miel, puis laisser fondre en bouche. A renouveler 30 mn plus tard si nécessaire.

Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, enfants – sujets épileptiques, asthmatiques, âgés polymédicamentés, hypertendus – insuffisance hépatobiliaire

Associée aux huiles essentielles de Cyprès toujours vert, Myrte rouge et Thym à linalol, elle participe aux traitements des toux sèches et quinteuses et des trachéites.

  • HE Cyprès toujours vert (ou Cyprès de Provence) : d’odeur boisée, riche en monoterpènes, elle a une action décongestionnante, antitussive, antispasmodique, mucolytique et immunostimulante.
  • HE Myrte rouge: expectorante, fluidifiante, relaxante bronchique en raison de sa teneur élevée en acétate de myrtényle, elle calme les toux sèches irritatives ou spasmodiques.
  • HE Thym à linalol: anti-infectieuse douce, immunostimulante, elle participe aux soins des gorges irritées et de la toux.

MA FORMULE
« Toux sèche »

Propriétés : antitussive, antispasmodique, anti-inflammatoire, anti-infectieuse, décongestionnante

Indications : toux sèche, toux quinteuse, trachéite

HE Cyprès, Cupressus sempervirens4 ml
HE Myrte rouge, Myrtus communis CT acétate de myrtényle3,5 ml
HE Thym à linalol, Thymus vulgaris CT linalol1,5 ml
HE Menthe poivrée, Mentha X piperita1 ml

Mode d’utilisation : réaliser le mélange dans un flacon de 10 ml avec codigoutte

Voie perlinguale : mélanger 1 goutte de la synergie à une petite cuillère de miel, laisser fondre en bouche, 6 fois le premier jour puis diminuer progressivement à 3 fois par jour, maximum 7 jours.

Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, enfants, antécédent de cancers hormonodépendants, endométriose, mastose, sujets épileptiques, sujets asthmatiques, sujets âgés polymédicamentés, sujets hypertendus

Conseils complémentaires : Consommer des tisanes à base de plantes mucilagineuses comme la Mauve et la Guimauve pour s’hydrater et calmer l’irritation des muqueuses – Ne pas surchauffer les pièces.

Huiles essentielles pour accompagner la toux grasse

En cas de toux grasse, maintenir l’expectoration est nécessaire, en facilitant la fluidification des mucosités. Tout comme pour les toux sèches, les inhalations humides constituent aussi un geste simple à mettre en œuvre en première intention pour aider à décoller ces mucosités visqueuses. Cette « toilette bronchique » est à faire deux fois par jour.

Calmer la toux grasse avec l’huile essentielle d’Eucalyptus globuleux

En aromathérapie, l’huile essentielle d’Eucalyptus globuleux, associée à celles de Lavande aspic, d’Eucalyptus citronné et de Sapin de Sibérie, accompagne ce processus d’expectoration.

  • HE Eucalyptus globuleux: huile essentielle à l’odeur caractéristique d’eucalyptol (1,8 cinéole), antivirale et antiseptique respiratoire. Elle agit sur les affections des voies respiratoires basses en stimulant la production de mucus et en fluidifiant les sécrétions.
  • HE Lavande aspic: avec ses notes florales, typiques de la lavande, assorties d’une note camphrée plus puissante, elle est mucolytique, expectorante, anti-infectieuse et anti-inflammatoire.
  • HE Eucalyptus citronné: répulsive antimoustique en raison de son odeur citronnée, elle est anti-inflammatoire et antalgique. Traditionnellement utilisée dans les pathologies articulaires ou musculaires, elle est aussi très efficace pour désenflammer l’arbre respiratoire et calmer les douleurs en cas de toux grasse.
  • HE Sapin de Sibérie: d’odeur boisée, résineuse, c’est une huile essentielle antiseptique aérienne et respiratoire, antispasmodique puissante et décongestionnante des bronches. Elle participe au traitement des toux grasses.

MA FORMULE
« Toux grasse »

Propriétés : fluidifiante, mucolytique, expectorante, anti-inflammatoire, décongestionnante, anti-infectieuse, antispasmodique, calmante

Indications : toux grasse, laryngite, rhino-pharyngite, affections des voies respiratoires basses, bronchites

HE Eucalyptus globuleux, Eucalyptus globulus2 ml
HE Lavande aspic, Lavandula spica2 ml
HE Eucalyptus citronné, Eucalyptus citriodora1 ml
HE Sapin de Sibérie, Abies sibirica1 ml
HV noyau d’AbricotQSP 30 ml
(Complément)

Mode d’utilisation : réaliser le mélange dans un flacon compte-goutte en verre teinté de 30 ml, puis en appliquer quelques gouttes sur le thorax, le haut du dos et la voute plantaire, 3 à 4 fois par jour pendant 5 à 7 jours selon les besoins

Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, enfants, sujets épileptiques, sujets asthmatiques

Conseils complémentaires : Humidifier l’atmosphère, drainer l’organisme avec des tisanes détoxifiantes pour faciliter l’élimination du mucus, supprimer /réduire notablement les laitages, le gluten, les plats gras et industriels qui augmentent la production de mucus en quantité anormale.

Les précautions d’emplois et contre-indications quant à l’utilisation des huiles essentielles sont nombreuses, notamment pour les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées, les enfants, les sujets allergiques, asthmatiques et épileptiques. Ces informations sont à consulter dans les articles d’Aude Maillard « Maitriser la dangerosité des huiles essentielles ».

Et si vous avez envie de réaliser vos propres synergies, les ateliers AMSOAM sont fait pour ça. Vous pouvez commencer par suivre l’atelier huiles essentielles DEBUTANT, qui vous initie à tous les bases de l’aromathérapie. Puis continuer avec les ateliers INITIES dans l’ordre que vous souhaitez. Vous pourrez acquérir toutes les connaissances nécessaires pour prendre soin de votre santé au naturel.

Marie-Amélie de Bernouis est Docteur en Pharmacie et aromatologue. Elle se passionne depuis toujours pour les thérapies complémentaires. La relation à l’Autre et le soin sont au cœur de son travail. Formée à la réflexologie plantaire, à la phytothérapie et l’aromathérapie scientifique (DU Paris V et certification AMSOAM by Aude Maillard), les huiles essentielles y ont trouvé naturellement leur place. Forte d’une longue expérience de conseil client en officine et au sein d’un laboratoire de cosmétiques bio et d’aromathérapie, elle aime partager ses connaissances et faire découvrir la richesse de ses outils. Elle anime aujourd’hui des ateliers et formations d’aromathérapie, propose des accompagnements individuels en cabinet et rédige régulièrement des articles d’aromathérapie.