Traiter l’acné avec les huiles essentielles

L’adolescence est une période de grande transformation, qui n’épargne pas la peau. Rougeurs, boutons, points noirs, kystes sont des désagréments fréquents à cette période : l’acné marque ce passage de l’enfance à l’âge adulte, elle est légère ou plus sévère selon les personnes. Parfois persistante quelques années, les soins naturels de la peau, par les huiles essentielles, les huiles végétales et les hydrolats permettent de nettoyer, soulager et cicatriser en douceur et en profondeur. Ces soins affinent la peau, lui redonnent éclat et fraicheur.

Symptomatologie et causes de l’acné : boutons, points noirs, kystes, rougeurs

La peau du visage est naturellement protégée de la déshydratation par un film hydrolipidique, constitué notamment par le sébum, ensemble de matières grasses secrétées par les glandes sébacées. Cette sécrétion est régulée par le système hormonal. Quand celui-ci se transforme, à l’adolescence, la sécrétion de sébum se dérègle, s’emballe et surgraisse la peau.

Souvent en même temps, les cellules de la peau se développent à un rythme accéléré (phénomène d’hyperkératinisation). Et, la présence concomitante d’une bactérie, Propionibacterium acnes, fait apparaitre alors rougeurs et boutons, comédons fermés (micro-kystes) et/ou ouverts (points noirs), parfois même pustules (boutons purulents et très enflammés) et poches creusantes. L’acné peut aussi s’étendre au cou et au haut du dos.

Cette atteinte de la peau, au-delà des désagréments physiques est souvent source d’inconfort psychique. Pour adapter au mieux les soins à dispenser, il est bien de se poser les questions suivantes :

  • Où en est le développement hormonal de la personne ?
  • Comment et que mange-t-elle ?
  • A-t-elle des difficultés psychologiques sous-jacentes (stress, difficultés relationnelles avec les copains, copines, la famille…) ?
  • Quelle est sa « routine » de soins de la peau ?

Comment accompagner l’acné par des soins naturels ?

La peau acnéique est une peau très fragile : il faut s’en occuper avec douceur. Ses soins nécessitent d’agir sur la sécrétion excessive de sébum, la production accélérée de cellules cutanées, la prolifération bactérienne et les états inflammatoire de la peau.

A ne pas faire

  • Utiliser des produits nettoyants très abrasifs, « décapants » : ils assèchent momentanément la peau, qui produit ensuite du sébum en grande quantité de manière réactionnelle et un cercle vicieux s’installe
  • Eviter de faire la toilette avec de l’eau (cf paragraphe ci-dessous : « Nettoyage de la peau : huile végétale de Jojoba, hydrolats, argile jaune »)
  • Percer les boutons, car cela accentue l’inflammation de la peau et les risques de surinfection
  • S’exposer au soleil : certes, il assèche les boutons, mais épaissit la peau et provoque une poussée de boutons « rebond »

A faire

  • Utiliser des produits respectueux de la peau, sans savon, sans alcool, qui vont réguler en douceur la sécrétion du sébum et l’écosystème bactérien de la peau
  • Limiter le maquillage et tous les produits occlusifs : laisser respirer la peau
  • Utiliser des produits de rasage adaptés
  • Surveiller son alimentation (supprimer/réduire sucreries, charcuterie, sucres lents, …)
  • Complémenter son alimentation en oligo-éléments (Zinc), acides gras essentiels…
  • Faire régulièrement des cures de détoxification par voie orale (1 fois/trimestre), en aromathérapie et/ou phytothérapie

Nettoyage de la peau acnéique : huile végétale de Jojoba, hydrolats, argile jaune

  • Privilégier le nettoyage et démaquillage à la main, avec des huiles végétales non comédogènes, idéalement l’huile végétale de Jojoba, régulatrice des sécrétions sébacées
  • Retirer le surplus avec un coton, avec pulvérisation au choix d’un de ces hydrolats :
    • HA Tea tree : antibactérien, très assainissant
    • HA Romarin à verbénone : purifiant, régulateur des sécrétions de sébum
    • HA Laurier noble: très purifiant, tonique et astringent
    • HA Hamamélis : astringent, purifiant et apaisant
    • HA Lavande fine : purifiant, rafraichissant, cicatrisant
  • Appliquer ensuite une crème fine ou un sérum, à base d’huiles essentielles, à visées anti-inflammatoire, anti-infectieuse, kératolylique et/ou régulatrice de la sécrétion de sébum, selon les besoins
  • Une fois par semaine, si possible faire un gommage très doux, puis, pour absorber les impuretés appliquer un masque à base d’argile jaune surfine avec l’un de ces hydrolats (l’argile jaune est plus douce que l’argile verte pour les peaux fragilisées par de l’acné)

Soins des peaux acnéiques par les huiles essentielles

Les huiles essentielles, bien choisies, vont assainir la peau, calmer l’inflammation, équilibrer la sécrétion de sébum, permettre la cicatrisation des boutons et aider à restaurer une peau saine.

Le geste simple : appliquer ponctuellement une goutte d’huile essentielle de Tea tree, Melaleuca alternifolia ou d’huile essentielle de Lavande aspic, Lavandula spica, pure au coton-tige sur le ou les quelque(s) boutons (prudence sous les yeux)

Il est possible aussi d’associer les soins proposés ci-dessous : un « Stop boutons » pour des applications locales ponctuelles, une crème de jour purifiante et réparatrice et un sérum de nuit séborégulateur, assainissant et cicatrisant, à appliquer après le nettoyage de la peau.

MA FORMULE
STOP BOUTONS

Propriétés : Anti-infectieux, anti-inflammatoire, cicatrisant, astringent

Indications : Boutons d’acné avec léger état inflammatoire et infectieux – soin local

HE Tea tree, Melaleuca alternifolia70 gouttes
HE Lavande aspic, Lavandula latifolia40 gouttes
HE Géranium rosat d’Egypte, Pelargonium graveolens CV Egypte40 gouttes
Huile végétale de JojobaQSP 10 ml

Mode d’utilisation : Réaliser le mélange dans un flacon de 10 ml. L’appliquer localement, sur chaque bouton, du bout du doigt, matin et soir après la toilette.

Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, sujets épileptiques et asthmatiques

MA FORMULE
CREME de JOUR – Anti-acné purifiante et réparatrice

Propriétés : anti-infectieuse, anti-inflammatoire, kératolytique, astringente, cicatrisante, matifiante

Indications : acné du visage, du cou et du haut du dos, avec hyper-séborrhée et état inflammatoire

HE Fragonia, Agonis fragrans4 gouttes
HE Lavande aspic, Lavandula spica4 gouttes
HE Romarin à verbénone, Rosmarinus officinalis CT ABV4 gouttes
HE Géranium d’Egypte, Pelargonium graveolens CV Egypte4 gouttes
Base neutre Crème désaltérante (Aroma-Zone)50 ml

Mode d’utilisation : Réaliser le mélange dans un petit pot de crème neutre de 50 ml. L’appliquer tous les matins sur le visage, le cou et si besoin, le haut du dos. A utiliser dans les trois mois.

Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, sujets épileptiques et asthmatiques, antécédents de cancers hormonodépendants (pour l’huile essentielle de Romarin à verbénone)

MA FORMULE
SERUM de NUIT – Anti-acné séborégulateur, assainissant et cicatrisant

Propriétés : anti-infectieux, anti-inflammatoire, kératolytique, astringent, cicatrisant, matifiant

Indications : acné du visage, du cou et du haut du dos, avec hyper-séborrhée et état inflammatoire

HE Tea tree, Melaleuca alternofolia15 gouttes
HE Laurier noble, Laurus nobilis15 gouttes
HE Encens oliban, Boswellia carterii30 gouttes
HE Lavande aspic, Lavandula spica15 gouttes
HE Citron jaune, Citrus limonum15 gouttes
Huile végétale de JojobaQSP 50 ml
(Complément)

Mode d’utilisation : Réaliser le mélange dans un flacon de 50 ml. L’appliquer délicatement tous les soirs (attention : présence d’huile essentielle de Citron jaune, photosensibilisante, pas d’exposition au soleil dans les huit heures suivant l’application), en insistant sur la zone T, le cou et le haut du dos si besoin.

Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, sujets épileptiques et asthmatiques

Pour compléter tous ces conseils, vous pouvez venir assister à un atelier huiles essentielles AMSOAM, spécifiquement dédié à la peau et ses déséquilibres.

Les précautions d’emplois et contre-indications quant à l’utilisation des huiles essentielles sont nombreuses, notamment pour les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées, les enfants, les sujets allergiques, asthmatiques et épileptiques. Ces informations sont à consulter dans les articles d’Aude Maillard « Maitriser la dangerosité des huiles essentielles ».

Marie-Amélie de Bernouis est Docteur en Pharmacie et aromatologue. Elle se passionne depuis toujours pour les thérapies complémentaires. La relation à l’Autre et le soin sont au cœur de son travail. Formée à la réflexologie plantaire, à la phytothérapie et l’aromathérapie scientifique (DU Paris V et certification AMSOAM by Aude Maillard), les huiles essentielles y ont trouvé naturellement leur place. Forte d’une longue expérience de conseil client en officine et au sein d’un laboratoire de cosmétiques bio et d’aromathérapie, elle aime partager ses connaissances et faire découvrir la richesse de ses outils. Elle anime aujourd’hui des ateliers et formations d’aromathérapie, propose des accompagnements individuels en cabinet et rédige régulièrement des articles d’aromathérapie.