Les huiles végétales : comment les choisir pour diluer les huiles essentielles?

Huile végétale, dilution des huiles essentielles

Les huiles végétales accompagnent l’Homme dans son quotidien depuis des millénaires. Elles sont indispensables à la santé, à la vie, comme nous l’avons partagé dans l’article « Qu’est-ce qu’une huile végétale ? ».  Aujourd’hui, les huiles végétales (re)trouvent toute leur place dans nos assiettes, dans les soins beauté du quotidien et en aromathérapie comme support et actif, mais comment les choisir ?

Les huiles végétales dans l’alimentation

L’alimentation occidentale actuelle présente des carences importantes en Acides Gras Essentiels de type omégas 3, ainsi qu’un déséquilibre entre les omégas 3 et 6 (un excès d’oméga 6 empêchant l’organisme d’utiliser correctement ses sources d’oméga 3). Cela participe au développement conséquent de maladies cardiovasculaires, pathologies inflammatoires, troubles allergiques, troubles de l’humeur ou déficience de développement du système nerveux… Il est indispensable de compenser ce déséquilibre en réintroduisant quotidiennement dans l’alimentation des huiles végétales de première pression à froid, d’origine biologique, riches en oméga 3. Le rapport oméga 3/oméga 6 doit également être satisfaisant, à savoir de l’ordre de 1/4 (4 fois plus d’oméga 6 que d’oméga 3). Certains maîtres huiliers proposent même des mélanges aux équilibres oméga 3/6/9 étudiés selon les besoins spécifiques à chaque tranche d’âge (enfants, femme active, homme ou femme > 50 ans…).

Huiles végétales les plus riches en oméga 3 (par ordre décroissant) : Périlla, Lin, Cameline, Chanvre, Rose musquée, Courge, Colza, Noix

Les huiles végétales pour la dermo-cosmétique

Les huiles végétales sont connues pour leurs propriétés cosmétiques tonifiantes, régénérantes, assouplissantes et protectrices. Leurs corps gras et ceux de la peau ont des constituants similaires : ils améliorent son élasticité, stimulent le renouvellement cellulaire et réparent la structure cutanée si nécessaire. Les huiles minérales (huile de paraffine, de silicone…), issues d’hydrocarbures, sont inertes, non oxydables, ne pénètrent pas dans la peau et sont occlusives. Les huiles végétales, au contraire, ont une bonne pénétration et sont naturellement relipidantes. Elles sont bien tolérées, présentent une parfaite innocuité et sont faciles et agréables d’utilisation.

Huiles végétales et soin quotidien de la peau

Le geste beauté le plus simple : se nettoyer la peau du visage, matin et soir, avec une huile végétale en massage doux à la main, sinon avec un coton. Procéder ensuite à un rinçage avec l’hydrolat de son choix adapté à son type de peau. Puis appliquer crème ou sérum.

L’huile végétale de Jojoba, en soins cosmétiques, convient à toutes les peaux. Elle nettoie, régule la sécrétion du sébum, régénère et assouplit. Elle est non comédogène (ne provoque pas l’apparition de points noirs).

Les huiles végétales pour l’aromathérapie

Les huiles végétales sont indissociables des huiles essentielles pour une bonne pratique de l’aromathérapie. Elles sont un « moyen de transport » des huiles essentielles, à la fois excipient et véritable actif.

« Dilution des huiles essentielles : pourquoi choisir les huiles végétales ? »

  • Parce qu’une huile essentielle est entièrement soluble dans toute huile végétale : la dilution est optimale
  • Parce qu’on peut faire varier le degré de pénétration cutanée des huiles essentielles, en choisissant l’huile végétale selon leur niveau d’action : l’épiderme (ex : huile végétale de Rose musquée, de Bourrache), le derme (ex : huile végétale de Noisette, de Sésame) ou encore l’hypoderme (les muscles) souvent visé pour une action puissante et profonde (ex : huile végétale de noyau d’Abricot)
  • Parce qu’elles améliorent la tolérance cutanée des huiles essentielles, notamment sur les muqueuses, les peaux sensibles (enfants ou peau atopique) et quand elles sont irritantes (ex : huile essentielle d’Eucalyptus citronné, huile essentielle de Litsée citronnée…)
  • Parce qu’elles diminuent la toxicité de certaines huiles essentielles dangereuses, dont celles qui contiennent des cétones (ex : huile essentielle de Menthe poivrée, huile essentielle de Romarin à camphre…)

L’huile végétale de noyau d’abricot : le meilleur gradient de pénétration cutanée

Les huiles végétales sont caractérisées par un gradient de pénétration cutanée : selon leur composition en acides gras, elles pénètrent plus ou moins profondément dans les différentes couches de la peau. Leur choix conditionne le niveau d’action souhaité pour les huiles essentielles choisies.

L’huile végétale de noyau d’Abricot est le support idéal pour une utilisation des huiles essentielles en aromathérapie : elle a une très bonne pénétration cutanée, protège de la déshydratation et nourrit la peau. Elle est tonifiante, régénérante et hypoallergénique. Son odeur ne couvre pas celle des huiles essentielles. Elle peut être ingérée, et utilisée pour toutes les voies d’administration des huiles essentielles (cutanée, olfactive et buccale).

Autres supports de dilution possibles : huile végétale de Calophylle, macérât huileux de Millepertuis, macérât huileux d’Arnica

Pour diluer les huiles essentielles, on peut aussi avoir recours à d’autres huiles végétales que celle de noyau d’Abricot, notamment lorsque l’intention thérapeutique est portée sur l’inflammation et/ou la douleur. On retiendra dans ce cas, les macérâts huileux de Millepertuis et d’Arnica, ou encore l’huile végétale de Calophylle inophyle, appelée aussi huile de Tamanu en Polynésie ou de Foraha à Madagascar.

Ces matières grasses végétales ont toutes des propriétés anti-inflammatoires puissantes, intéressantes pour les inflammations de la peau ou des articulations, ou bien encore des ligaments ou des muscles. Macérât huileux de Millepertuis et huile végétale de Calophylle sont aussi de très belles huiles cicatrisantes que l’on pourra retenir dans des synergies à visée dermatologique.

PRUDENCE : le macérât de Millepertuis est photosentibilisant (pas d’exposition au soleil dans les 8 heures qui suivent sont application) et l’huile végétale de Calophylle est fluidifiante sanguine, donc déconseillée en cas de prise d’anticoagulant.

Retrouvez un exemple de formulation sur une base de macérât de millepertuis et de calophylle dans cette formule d’huiles essentielles pour le sportif, pour prévenir les traumas.

Retrouvez toutes les informations nécessaires à un bon usage des huiles végétales dans les tableaux suivants.

TABLEAU DES HUILES VEGETALES

HUILE VEGETALE

USAGE COSMETIQUE ET/OU ALIMENTAIRE
SENSIBILITE A L'OXYDATION

POUVOIR DE PENETRATION
CUTANEE
POUVOIR
COMEDOGENE
Abricot
Peau mature, démaquillage, massage, soins des enfants, préparations à base d'huiles essentielles
Peu sensible
xxx
x
Amande douce
Peau fragile, vergetures, soins des enfants
Peu sensible
xx
xx
Argan
Peau mature, crevasses, gerçures, massage
Usage alimentaire
Peu sensible
xxx0
Avocat
Peau sèche, manque de souplesse
Cheveux dévitalisés
Usage alimentaire
Peu sensible
xx0
Bourrache

Peau sèche, sensible, irritée, fragile
Usage alimentaire : prévention du cholestérol
Très sensible
xxx
Calophylle
Peau couperosée, peau à imperfections, cicatrices, vergetures, varices, jambes lourdes, douleurs articulaires
Peu sensible
xxx
CAMELINE
Oméga 3 30%
Peau sensible
Usage alimentaire : prévention cardio-vasculaire, cholestérol, dépression, mémoire
Très sensible
xx0
CHANVRE
Oméga 3 15%
Raffermissante, régénérante
Très sensiblexx0
COLZA
Oméga 3 10%
Usage alimentaire : prévention cardiovasculaire
Sensiblexxx
Coton
Peau sensible, sèche, massage, démaquillage
Sensiblexxxxxx
COURGE
Oméga 3 15%
Usage alimentaire : prévention de l'inflammation de la prostate, problèmes urinaires, prévention cardiovasculaire
Sensiblexxx
Germe de blé
Peau très sèche, gerçures, crevasses, vergétures
Cheveux et ongles très secs, chute de cheveux
Usage alimentaire
Sensiblexxxxx
Jojoba
Cire liquide
Tout type de peau, dont peau très sèche et grasse (régule les fonctions sébacées), peau sensible
Cheveux secs à racines grasses
Démaquillage, massage
Peu sensiblexxx0
LIN
Oméga 3 50%
Usage alimentaire : mémoire, dépression, prévention cardio-vasculaire
Très sensiblexxxxx
Nigelle
Peau grasse acnéique, eczéma, psoriasis
Chute de cheveux
Usage alimentaire : prévention des allergies respiratoires
Sensiblexxxx
Noisette
Peau normale à grasse (régule les fonctions sébacées), acnéique, vergéture, massages
Usage alimentaire"
Peu sensiblexxx0
NOIX
Oméga 3 10%
Usage alimentaire : prévention des maladies neurologiques et cardiovasculaires
Sensiblexxx
Olive
Peau sensible, sèche
Cheveux secs, protection des colorations capillaires
Base pour macérat huileux
Usage alimentaire "
Peu sensiblexxx
Onagre

Peau mature, très sèche, eczéma, psoriasis
Cheveux secs, dévitalisés, ongles mous et cassants
Usage alimentaire : prévention cardiovasculaire, cholestérol, syndrome prémenstruel, bouffées de chaleur
Très sensiblexxxx
Pépins de raisins
Peau grasse (régule les fonctions sébacées), mixte, abimée
Cheveux secs, abimés
Massage
Usage alimentaire"
Sensiblexxxx
PERILLA
Oméga 3 60%
Peau sensible, mature, atopique
Inflammations articulaires
Usage alimentaire : prévention des allergies respiratoires, stress, dépression, mémoire
Très sensiblexxx
ROSE MUSQUEE
Oméga 3 33%

Peau mature, abimée, cicatrices, vergétures
Usage alimentaire
Très sensiblexxxxx
Sésame
Peau sèche à mixte, peau enflammée, peau couperosée.
Cheveux secs. Massages
Usage alimentaire : prévention cardiovasculaire et nerveuse
Peu sensiblexxxx
Son de riz
Peau couperosée, poches et cernes, vergétures
Usage alimentaire : régulation cholestérol et diabète, prévention cardio-vasculaire
Sensiblexxx0
Tournesol
Peau sèche, irritée, massages
Base pour macérat huileux
Usage alimentaire
Sensiblexxx0

TABLEAU DES MACERATS HUILEUX

MACERAT HUILEUX
USAGE COSMETIQUE
Ne pas ingérer
SENSIBILITE A L'OXYDATION
Peut varier selon la base huileuse
POUVOIR DE PENETRATION
Peut varier selon la base huileuse
POUVOIR
COMEDOGENE
Peut varier selon la base huileuse
Arnica
Douleurs articulaires et musculaires, bleus, inflammations, jambes lourdes
SensiblexxVariable selon la base huileuse de macération
CalendulaPeau sensible, réactive, atopique
Irritations, gerçures
Allergies cutanées, coups de soleil
Massages et soins des bébés
SensiblexxVariable selon la base huileuse de macération
CarottePeau terne, dévitalisée
Préparation au soleil, coup de soleil, effet bonne-mine
SensiblexxVariable selon la base huileuse de macération
MillepertuisDouleurs articulaires et musculaires
Inflammations, brûlures, coups de soleil, échauffements
Attention : photosensibilisant
SensiblexxVariable selon la base huileuse de macération
Marie-Amélie de Bernouis est Docteur en Pharmacie et aromatologue. Elle se passionne depuis toujours pour les thérapies complémentaires. La relation à l’Autre et le soin sont au cœur de son travail. Formée à la réflexologie plantaire, à la phytothérapie et l’aromathérapie scientifique (DU Paris V et certification AMSOAM by Aude Maillard), les huiles essentielles y ont trouvé naturellement leur place. Forte d’une longue expérience de conseil client en officine et au sein d’un laboratoire de cosmétiques bio et d’aromathérapie, elle aime partager ses connaissances et faire découvrir la richesse de ses outils. Elle anime aujourd’hui des ateliers et formations d’aromathérapie, propose des accompagnements individuels en cabinet et rédige régulièrement des articles d’aromathérapie.