Soulager les piqûres (insectes, méduses) avec les huiles essentielles

Piqure moustique guêpe et huiles essentielles

En été, moustiques, guêpes, serpents, méduses et insectes en tout genre, peuvent assombrir le quotidien des vacances. Ces piqûres et ces morsures d’animaux, potentiellement venimeux peuvent provoquer de vives douleurs, voire même de fortes réactions allergiques. Des soins appropriés avec les huiles essentielles apportent un réconfort immédiat, diminuent les démangeaisons et canalisent la réaction inflammatoire.

Piqûres d’insectes ou animaux : douleur, démangeaisons, inflammation

Les piqûres d’insectes ou animaux provoquent souvent les réactions locales suivantes :

  • douleur immédiate, assez vive, voire fulgurante
  • réaction inflammatoire avec rougeur et gonflement, à l’endroit même de la piqûre, parfois suivie d’un œdème et d’une sensation de brûlure qui s’étendent
  • prurit intense – troubles fonctionnel des nerfs de la peau – qui provoque des démangeaisons

Au-delà de l’inconfort lié à la piqûre, le risque, localement, en cas de grattage, est une surinfection de cette zone. Et, sous l’effet de la surprise, la personne manifeste parfois aussi des signes d’affolement, d’inquiétude ou de malaise. Elle a besoin d’être rassurée et accompagnée.

Chez un sujet à terrain allergique, il faut surveiller l’apparition de signes avant-coureurs d’un choc anaphylactique ou Œdème de Quincke : urticaire généralisé, prurit des mains et des pieds (survient dans les 10 à 20 minutes qui suivent la piqûre), œdème des lèvres et/ou du visage, gêne respiratoire, hypotension, malaise général.

Piqûres : insectes ou animaux en causes, les conseils d’urgence

  • Mouches, moustiques et taons 

Piqûres désagréables, mais en général sans gravité. Eviter de se gratter, ce qui aggrave et prolonge les réactions.

  • Tiques, araignées et aoûtats

Tique : celle-ci s’accroche à la peau pour se gorger de sang. Elle pique sans faire mal et parfois de manière inaperçue. Si elle est visible, la retirer avec un tire-tique et désinfecter, éventuellement dans l’urgence avec une goutte d’huile essentielle de Tea tree, Melaleuca alternifolia. Les tiques sont les vecteurs de nombreuses maladies, consulter à ce sujet le dossier complet d’Aude Maillard sur la maladie de Lyme et les huiles essentielles.

Araignées et aoûtats : les piqûres peuvent être intenses et douloureuses et provoquer de fortes réactions.

  • Abeilles, guêpes (et frelons)

Abeille : ne pique qu’une fois, car laisse son dard dans le derme.

Guêpe : dard plus lisse, ne le perd pas lors de la piqûre, peut piquer plusieurs fois.

Le venin de ces insectes est neurotoxique et allergisant. Lors d’une piqûre, localement, œdème et prurit intense sont observés. Des signes plus généraux, comme urticaire, nausées, vomissements, vertiges sont possibles. La prudence s’impose, car une manifestation allergique peut apparaître entre 1 et 15 jour(s) après la piqûre.

En dehors de tout contexte allergique, des réactions toxiques, locales ou générales peuvent être observées (perte de connaissance, convulsions, coma). La gravité des manifestations dépend alors de la localisation de la piqûre et de son nombre (une seule piqûre dans la bouche peut être dangereuse).

Dans le cas d’une réaction locale simple, retirer le dard et détruire le venin avec une source de chaleur, ou utiliser une appareil type Aspivenin.

  • Vives et méduses

Vive : poisson présent dans les fonds sablonneux des eaux côtières. Piqûre très douloureuse irradiant dans tout le membre (en général, la jambe). Venin thermolabile, neutralisé par la chaleur. Utiliser une pompe à venin et placer la zone touchée dans de l’eau chaude. Penser aussi aux cataplasmes d’argile verte qui est anti-inflammatoire et qui absorbe les toxines.

Méduse : présentes à proximité des plages, dans les courants d’eau de mer chaude. Brûlure immédiate avec œdème. Laver la plaie à l’eau de mer, saupoudrer de sable pour retirer les filaments urticants, relaver à l’eau de mer.

  • Vipères

En France, la vipère est le seul serpent venimeux. Les formes graves de morsure sont rares, 95% des d’entre elles se présentent au niveau des pieds ou des mains (cueillettes, engagement d’un pied dans une anfractuosité sans visibilité…). Sensation de piqûre avec trace visible de morsure. Œdème apparaissant en 10 à 15 minutes, régresse après 72h sur 2 à 3 semaines. Malaise, nausées, vomissements, hypotension y sont associés.

A faire : immobiliser le sujet, appeler les services médicaux compétents, désinfecter la morsure.

A ne PAS faire : incision et succion au niveau de la morsure, garrot, application de glace.

Dans les cas sans gravité, la conduite générale sera toujours de nettoyer et désinfecter la zone piquée, puis d’y appliquer des soins locaux calmants antiprurigineux, antihistaminiques et anti-inflammatoires. Les cas où subsiste un doute, sur la gravité de la réaction, seront pris en charge par une structure médicale.

Soulager les piqûres avec les huiles essentielles :  le réflexe, l’huile essentielle de Lavande aspic, Lavandula spica

L’huile essentielle de Lavande aspic est l’huile essentielle majeure en cas de piqûre d’insectes ou d’animaux. Elle possède des propriétés antitoxiques, antalgiques, analgésiques, antiinflammatoires et anti-infectieuses.

Certains végétaux, notamment les orties peuvent provoquer à leur contact des réactions urticantes, similaires à celles des piqûres d’insectes, et soulagées de la même manière par les huiles essentielles.

Le Geste Simple

Appliquer directement sur la piqûre 2 à 3 gouttes pures d’huile essentielle de Lavande aspic, Lavandula spica, 4 à 6 fois par jour, les trois premières applications étant espacées de 10-15 minutes environ. Si la zone concernée est étendue, diluer l’huile essentielle de Lavande aspic dans du macérat huileux de Calendula ou une huile végétale neutre.

Contre-indications : femme enceinte ou allaitante, enfant de moins de 6 ans, sujet épileptique

Pour les enfants entre 3 et 6 ans, ce geste simple peut être réalisé avec de l’huile essentielle de Lavande fine, Lavandula angustifolia ou de l’huile essentielle d’Eucalyptus citronné, Eucalyptus citriododra.

Il est conseillé de lire notre article pour bien s’y retrouver dans toutes les huiles essentielles de lavande

MA FORMULE COMPLETE
Roll-on calmant et apaisant aux huiles essentielles contre les piqûres

Propriétés : antitoxiques, anti-histaminiques, anti-inflammatoires, antalgiques, anti prurigineuses et anti-infectieuses

HE Lavande aspic, Lavandula spica30 gouttes10 gouttes
HE Eucalyptus citronné, Eucalyptus citriodora20 gouttes7 gouttes
HE Camomille noble, Chamaemelum nobile20 gouttes7 gouttes
HE Tea tree, Melaleuca alternifolia20 gouttes6 gouttes
HE Menthe poivrée, Mentha x piperita6 gouttes2 gouttes
HV Calophylle3 ml 1 ml
MH CalendulaQSP 15 ml
(Complément)
QSP 5 ml
(Complément)

Mode d’utilisation : prendre un roll-on de 15 ml – ou 5 ml- selon la quantité totale désirée, y verser les huiles essentielles et l’huile végétale de Calophylle dans les proportions indiquées, compléter avec le macérat huileux de Calendula, placer la bille, refermer. Appliquer sur la zone piquée 2 à 6 fois par jour, selon les besoins.

Contre-indications : femme enceinte ou allaitante, enfant de moins de 6 ans, sujet épileptique

————————————————————————————————————————————-

Pour les enfants entre 3 mois et 6 ans et les femmes enceintes de plus de 3 mois :

HE Lavande fine, Lavandula angustifolia10 gouttes
HE Eucalyptus citronné, Eucalyptus citriodora7 gouttes
HE Camomille noble, Chamaemelum nobile7 gouttes
MH CalendulaQSP 5 ml
(Complément)

Mode d’utilisation : prendre un roll-on de 5 ml, y verser les huiles essentielles dans les proportions indiquées, compléter avec le macérat huileux de Calendula, placer la bille, refermer. Appliquer sur la zone piquée 2 à 6 fois par jour, selon les besoins, ET SEULEMENT 3 fois par jour pour les bébés de moins de 30 mois et les femmes enceintes. Chez le bébé et le jeune enfant il est vivement conseillé de procéder au test allergique avant toute utilisation d’huile essentielle : à visionner ce tutoriel pour plus d’informations sur la tolérance des huiles essentielles sur la peau et le test allergique.

A lire cet article, pour plus d’informations sur l’utilisation des huiles essentielles chez l’enfant.

Contre-indications : enfants de moins de 3 mois, femme enceinte de moins de 3 mois

Pour apprivoiser les huiles essentielles et mieux maîtriser leurs utilisations, voici le programme des ateliers huiles essentielles aromathérapie familiale.

Marie-Amélie de Bernouis est Docteur en Pharmacie et aromatologue. Elle se passionne depuis toujours pour les thérapies complémentaires. La relation à l’Autre et le soin sont au cœur de son travail. Formée à la réflexologie plantaire, à la phytothérapie et l’aromathérapie scientifique (DU Paris V et certification AMSOAM by Aude Maillard), les huiles essentielles y ont trouvé naturellement leur place. Forte d’une longue expérience de conseil client en officine et au sein d’un laboratoire de cosmétiques bio et d’aromathérapie, elle aime partager ses connaissances et faire découvrir la richesse de ses outils. Elle anime aujourd’hui des ateliers et formations d’aromathérapie, propose des accompagnements individuels en cabinet et rédige régulièrement des articles d’aromathérapie.