Crise d’allergies saisonnières ? Soulager rapidement avec hydrolats et huiles essentielles

Aromathérapie allergie saisonnière

Les huiles essentielles mises en bouches apportent des solutions aux problèmes d’allergies saisonnières, aussi bien dans la prévention que dans le traitement de la crise, comme évoqué dans l’article « Pollens, allergènes, allergies saisonnières : prévenir et soigner avec les huiles essentielles  ». Les huiles essentielles en olfaction et les hydrolats sont autant de soutien dans ces périodes d’inconfort respiratoire et/ou oculaire, liés à l’inhalation de pollens.

Le pollen… à l’origine des rhinites allergiques ou « rhumes des foins »

Au printemps, les allergènes responsables des rhinites et conjonctivites allergiques, appelées aussi « rhumes des foins », sont surtout des pollens d’arbres et herbacées.

Le pollen est un élément de taille microscopique, produit par les étamines des fleurs (organe mâle) pour aller féconder les pistils (organe femelle) et produire ensuite un fruit.

Trois conditions pour qu’il soit allergisant :

  • Qu’il soit disséminé naturellement par le vent, et non par des insectes pollinisateurs.
  • Qu’il soit de petite taille, pour être transporté facilement dans l’air et entrer en contact direct avec les muqueuses nasales, oculaires et/ou bronchiques.
  • Qu’il contienne à sa surface des protéines spécifiques, pouvant déclencher une réaction immunitaire.
    Ce phénomène allergisant peut être exacerbé par la pollution atmosphérique, en modifiant la structure des pollens (qui deviennent plus allergisants) et/ou la sensibilité immunologique des muqueuses.

Calendrier de pollinisation

  • Arbres avec potentiel allergisant fort à modéré : aulnes, bouleaux, charmes, chênes, cyprès, frênes, oliviers, platanes — Période de pollinisation : de février à juillet – pic d’avril à juin
  • Herbacées à fort potentiel allergisant : ambroisies, armoises, graminées, pariétaires — Période de pollinisation : de mai à septembre/octobre – pic en mai/juin

Les manifestations de rhinites et/ou conjonctivites allergiques se présentent à des périodes différentes, selon l’espèce à laquelle chaque personne allergique a développé une sensibilisation. Cela varie aussi selon les zones géographiques, les essences d’arbres ou herbacées étant implantées différemment sur le territoire. La météo, en cas de pluie, est un facteur d’amélioration des symptômes.

Des calendriers de pollinisation, par régions concernées, sont à libre disposition sur Internet, notamment sur le site du RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique), avec application mobile et possibilité d’alerte.

Allergies saisonnières et huiles essentielles en olfaction

L’action des huiles essentielles d’Estragon, Camomille romaine, Camomille allemande, Katrafay, aux propriétés antiallergiques, antiinflammatoires et calmantes, peut être complétée par celles des huiles essentielles décongestionnantes et antiseptiques des voies respiratoires.

Stick olfactif, antihistaminique ou décongestionnant, et diffusion, pour soulager des rhinites saisonnières

Stick olfactif à emporter dans son sac

Formule anti-allergique, anti-inflammatoire et calmante

  • HE Katafray, Cedrelopsis grevei   10 gouttes
  • HE Camomille romaine, Chamaemelum nobile   5 gouttes
  • HE Lavande fine, Lavandula angustifolia   5 gouttes

Formule décongestionnante et antispasmodique

  • HE Eucalyptus radié, Eucalyptus radiata   10 gouttes
  • HE Menthe poivrée, Mentha piperita   3 gouttes
  • HE Sapin de Sibérie, Abies sibirica   7 gouttes

Réalisation du stick : pour la formule choisie, prendre un stick inhalateur avec une mèche de coton vierge. L’imprégner des huiles essentielles dans les proportions indiquées. La fixer sur son support. Refermer. Le stick est prêt à l’emploi.

Contre- indications :  femmes enceintes, allaitantes, enfants, personnes âgées, sujets épileptiques et asthmatiques.

Diffusion atmosphérique à la maison

Confort respiratoire, purification, relaxation

  • HE Katafray, Cedrelopsis grevei   10 gouttes
  • HE Orange douce zeste, Citrus sinensis   40 gouttes
  • HE Pin de Patagonie, Pinus ponderosa   10 gouttes

Antiinflammatoire, décongestionnante, antiseptique

  • HE Katrafay, Cedrelopsis grevei   10 gouttes
  • HE Eucalyptus radié, Eucalyptus radiata   15 gouttes
  • HE Citron jaune zeste, Citrus limomum   35 gouttes

Mode d’utilisation : pour la synergie choisie, verser directement les huiles essentielles dans votre diffuseur, puis diffuser le mélange 10 mn, 3 à 4 fois par jour, selon votre ressenti.

Contre- indications :  femmes enceintes, allaitantes, enfants, personnes âgées, sujets épileptiques et asthmatiques.

Les précautions d’emplois et contre-indications quant à l’utilisation des huiles essentielles sont nombreuses, notamment pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants, les sujets allergiques, asthmatiques et épileptiques. Ces informations sont à consulter dans les articles d’Aude Maillard « Maîtriser la dangerosité des huiles essentielles ».

Allergies saisonnières et hydrolats

Les hydrolats, HA, issus de la distillation des huiles essentielles, sont chargés de molécules aromatiques, mais dans des concentrations très faibles. Ils ne présentent pas les mêmes contre-indications que les huiles essentielles et sont une alternative intéressante.

Rhinite allergique : hydrolats en prévention

MA FORMULE

Indication: prévention des allergies saisonnières

HA Basilic doux à linalol, Ocinum basilicum CT linalol1,5 cuillère à café
HA Camomille allemande, Matricaria recutita1,5 cuillère à café
Eau minérale1 litre

L’hydrolat de basilic doux à linalol présente des propriétés antihistaminiques, facilite la digestion et calme le mental en cas de fatigue nerveuse. L’hydrolat de camomille allemande est antiallergique et facilite la récupération et le sommeil.

Mode d’utilisation :  Mélanger les différents hydrolats dans une bouteille d’eau d’un litre, dans les proportions indiquées. Boire ce mélange sur une journée. A renouveler tous les jours sur les 2 à 3 semaines précédant la période d’allergie

Conjonctivite allergique : hydrolats et soin des yeux

MON SOIN

En cas de conjonctivite allergique, les hydrolats peuvent apporter un véritable soulagement.

  • HA Bleuet : antiseptique et décongestionnant
  • HA Camomille allemande : antiallergique et calmant
  • HA Camomille romaine : anti-inflammatoire et calmant

Mode d’utilisation : Sur les yeux fermés, 2 à 3 fois par jour, vaporiser finement l’hydrolat de votre choix (ou un mélange de deux HA, par exemple Bleuet et Camomille romaine ou Camomille allemande) ou en imprégner deux compresses stériles et les laisser poser quelques instants.

Remarque : l’hydrolat de Bleuet ne peut pas s’ingérer, à la différence de ceux de Camomille allemande et Camomille romaine