Stress, cauchemar, anxiété du bébé et de l’enfant : les huiles essentielles à respirer

Pédiatrie ,doudou aromatique

Les mondes des odeurs est un des premiers à s’exprimer in utéro. Sens archaïque qui parle aussi bien d’incarnation que de spiritualité, l’univers olfactif est tout puissant particulièrement chez l’enfant. Son doudou au rôle transitionnel, pour l’aider à retrouver son foyer lorsqu’il est confronté à ses peurs, en est le témoin le plus évident. Les huiles essentielles par l’intermédiaire de leurs propriétés sur le tissu nerveux via la voie olfactive, mais aussi de leurs propriétés sur le comportement constituent un levier d’action très intéressant sur la gestion du stress et des émotions chez le bébé, dès son plus jeune âge.

Astuces et conseils pour calmer bébé avec les huiles essentielles

La diffusion atmosphérique d’huiles essentielles est un moyen efficace et sans risque pour calmer le bébé, tant que les REGLES DE PRECAUTIONS sont suivies :

Jusqu’à l’âge de 4 à 5 ans, il est déconseillé de diffuser des huiles essentielles en présence d’un enfant, car les molécules aromatiques peuvent irriter les muqueuses fragiles. Pour autant dès les premiers jours un bébé peut évoluer dans une atmosphère parfumée par les huiles essentielles.

Les diffuseurs les plus adaptés sont ceux à ultra-sons, parce que les huiles essentielles sont diluées dans l’eau et la diffusion est donc plus douce et homogène, sans risque d’irritation des muqueuses.

La durée de diffusion est de 15 minutes à renouveler toutes les 2 heures.

Si l’enfant est asthmatique la diffusion d’huiles essentielles est déconseillée.

Les huiles essentielles interdite à la diffusion : toutes les huiles essentielles dermocaustiques, toutes les huiles essentielles neurotoxiques. Pour retrouver ces listes cliquer sur les liens. Les huiles essentielles de menthes ne se diffusent pas en présence d’enfants.

Recommandations supplémentaires à lire cet article sur la toxicité des huiles essentielles chez l’enfant et le bébé et les règles de prudence et d’utilisation.

L’utilisation des huiles essentielles expose à des risques, avant de les utiliser chez l’enfant et le bébé, il est vivement conseillé d’avoir suivi un atelier d’initiation aux huiles essentielles pour prendre connaissance des huiles essentielles contre-indiquées et des gestes de prudence.

Calmer, déstresser et rassurer bébé en même temps

L’univers des agrumes est particulièrement recommandé chez l’enfant pour la voie olfactive. La plupart de ces essences sont calmantes et pour certaines même sédatives et anxiolytiques. Essences d’orange douce, d’orange amère, de clémentine, de bergamote et de mandarine calment les nerfs enflammés, favorisent l’endormissement et par ailleurs apporte joie et légèreté. Elles s’utilisent préférentiellement par voie olfactive pour éviter tout risque de photosensibilisation.

L’idée est de les rassembler toutes ensembles dans un même flacon pour constituer une véritable bouffée de bien-être. Ainsi au-delà de leurs propriétés calmantes, elles contribueront au retour du soleil dans la tête, au réconfort psychique du bébé, légères et gourmandes, comme si le paradis originel du fruit défendu était de retour. Une huile essentielle agit donc par de multiples mécanismes sur l’être humain. Cette richesse aromatique est une clé pour le maintien de la santé.

DIFFUSION D’HUILES ESSENTIELLES CALMANTES POUR ENFANTS et BEBES

Mélanger à parts égales dans le diffuseur les huiles essentielles calmantes suivantes :

  • HE ravintsara, HE orange douce
  • HE bois de hô, HE camomille noble
  • HE ravintsara, HE lavande fine

Mettre environ une vingtaine de gouttes en tout dans la réserve d’eau du diffuseur et procéder à la diffusion.

Pour une synergie plus travaillée et très gourmande, se reporter à la formule conseillée ci-dessous.

Les gestes calmants avec les hydrolats

Très doux et sans risque pour le bébés, les hydrolats peuvent être utilisés pour calmer les bébés. Il suffit de choisir de belles fragrances comme celles de lavande fine, de géranium Bourbon, de rose de Damas, de camomille noble … et de pulvériser directement à distance sur les cheveux de l’enfant, ses mains, et éventuellement le visage s’il est d’accord pour lui faire bénéficier de l’odeur douce et calmante. A utiliser à la demande sans modération.

Pour plus de conseils et d’informations sur les hydrolats, à lire : Eaux florales mode d’emploi, Editions Marabout, Aude Maillard etJean Charles Sommerard.

La vanille pour le sommeil

C’est une étude clinique menée à l’hôpital de Strasbourg (Bas-Rhin), en collaboration avec le CNRS, dans un service de néonatalogie qui montré les bienfaits de la diffusion de l’absolue de vanille sur les grands prématurés. Elle a consisté à introduire dans l’air conditionné de leurs couveuses une fragrance aromatique de vanille. Les résultats ont montrés qu’elle réduisait de 36 % le nombre total d’apnées du sommeil et de 45 % celles qui étaient fatales pour le nourrisson. Il semblerait que ce soit la vanilline qui soit à l’origine de ce miracle : une molécule contenue aussi dans le lait maternel.

A FAIRE : Pour perpétuer le lien avec la maman pendant la nuit, déposer une goutte d’absolue de vanille sur un mouchoir, ou un galet à proximité du bébé ou bien encore dans un diffuseur muni d’un ventilateur, au moment de son coucher et durant la nuit, pendant toute sa première année de vie. PRUDENCE : une absolue ne s’utilise pas ni par voie orale ni sur la peau.

FORMULE AMSOAM
Calme et légèreté

Propriétés : calmante, sédative, anxiolytique, réconfortante psychique.

Indications : hyperactivité, anxiété, cauchemars, caprices et colères, enfant triste et replié sur lui-même, manque d’entrain pour aller à l’école, fatigue physique et psychique.

Essence bergamote
Citrus bergamia (Z)
2 ml
Essence mandarine verte
Citrus reticulata (Z)
3 ml
Ess orange douce (Z)
Citrus sinensis
3 ml
Ess clémentine
Citrus reticulata (Z)
2 ml

Prendre un flacon en verre teinté de 10 ml muni d’un compte-gouttes, y verser les huiles essentielles selon les quantités indiquées, en prenant l’équivalence de 30 gouttes pour un millilitre.

Voie olfactive

Mettre une vingtaine de gouttes de cette synergie dans le diffuseur atmosphérique à ultrason. Diffuser 15 min toutes les 2 heures et particulièrement le soir juste avant de mettre l’enfant au lit.
Déposer quelques gouttes sur le support de votre choix (mouchoir, peluche…) en guise de « doudou aromatique » de secours.
Attention cette synergie peut tacher les vêtements, ces essences pouvant être pigmentées du vert (mandarine) au jaune.

La femme : l’immunité gynécologique et les huiles essentielles

L'Immunité au féminin

Le vagin est une interface immunitaire de première importance pour l’équilibre et le confort féminin. De son intégrité dépend la protection des lieux par rapport à toutes intrusions microbiennes comme les mycoses à candida albicans, les papilloma virus appelée infection à HPV, et autres chlamydias, trichomonas ou mycoplasmes … La flore de Döderlein est une population bactérienne très active et d’une importance capitale pour la prévention de pathologies parfois très graves. L’utilisation des huiles essentielles de manière adaptée peut apporter une aide remarquable pour soutenir ou même rééduquer l’immunité gynécologique.

Huiles essentielles et muqueuse vaginale

Les huiles essentielles sont bien des système immunitaires externalisés du végétal. En ce sens, s’il y a un registre sur lequel elles excellent c’est bien celui de l’immunité et de la prévention des infections virales, bactériennes ou même fongiques et parasitaires. Sur l’interface vaginale, la fragilité et le respect sont les maître-mots. Il convient de toujours diluer convenablement les huiles essentielles pour traiter cette muqueuse particulièrement délicate. On retiendra que 10% est la dilution habituelle.

S’il y a un microbe fréquemment rencontré au niveau vaginal c’est bien le candida albicans qui occasionne parfois mycose vaginale à répétition. Cet hôte des flores digestives et gynécologiques est à maîtriser dès ses premières manifestations. Les mycoses isolées seront très vite traitées par la synergie proposée ci dessous. Mais si les mycoses récidivantes ne cèdent pas à ce conseil, il pourra être utile de traiter le candida dans sa résidence principale, à savoir la lumière intestinale, et donc de suivre un protocole de régénération intestinale par les huiles essentielles, comme celui proposé dans l’article : Traiter définitivement les mycoses avec les huiles essentielles.

Les huiles essentielles de lavande fine, de tea tree et de lemongrass sont toutes les trois très antifongiques et même antalgiques par rapport aux démangeaisons que cette infection peut occasionner.

L’huile essentielle d’eucalyptus à cryptone a spécifiquement en charge de nettoyer l’éventuelle présence de virus, responsables de condylomes, comme les papillomavirus. Le HPV (Human Papilloma Virus) est un virus oncogène et responsable du cancer du col de l’utérus. L’expertise clinique montre que les huiles essentielles ont une grande efficacité sur cette infection qui peut être traitée en trois mois avec un protocole adapté. Cette huile essentielle d’eucalyptus trouvera une alliée de premier choix auprès d’une molécule aromatique particulièrement anti-virale, à savoir le 1,8 cinéole. Et l’huile essentielle de Niaouli qui la contient est traditionnellement utilisée pour traiter le HPV.

L’essentielle de thym à thujanol est choisie précisément pour son efficacité sur des germes indésirables rencontrés occasionnellement au niveau de la flore vaginale, à savoir les chlamydia. Pour finaliser la synergie, la présence de l’HE de clou de giroflier est un catalyseur d’efficacité. C’est une des huiles essentielles au spectre anti-infectieux le plus large.

Et son nom latin, Eugenia, confirme qu’il a sa juste place dans l’univers matriciel et féminin. Eugenia est en effet la patronne des sages femmes, ce qui fait de ce clou, un clou de la maternité et de la femme.

Confort féminin, libido et huiles essentielles

Les flores de protection appelée communément microbiote font l’objet d’une attention particulière ces dernières années. Il semblerait que bon nombre de pathologies émergentes (obésité, diabète, sclérose en plaque, parkinson …) démarreraient par une dysbiose, c’est-à-dire un déséquilibre de la flore intestinale. Ces populations bactériennes régiraient l’état de santé bien au-delà du système immunitaire. L’intégrité du système féminin vient en partie de l’équilibre de ce microbiote vaginal. Il contribue à une immunité et à une liberté subtile pour la femme qui est primordiale pour la confiance en soi et la l’épanouissement sexuel. Prendre soin de son microbiote vaginal par les huiles essentielles est une démarche parfumée des plus sensuelles. Elle contribue sur un plan subtil à se « réapproprier » cette zone qui peut être perçue comme « sale », par des effluves thérapeutiques délicates. Pour compléter ce registre de réappropriation du féminin, une huile essentielle peut être utilisée en complément si le besoin s’en fait ressentir, celle de fragonia, Agonis fragrans.

A FAIRE : déposer 1 goutte d’HE de fragonia, dans le creux des oreilles, sur le bas ventre, et en respirer une autre à l’intérieur des poignets, en visualisant une facette du féminin particulièrement convoitée au moment présent (la maman, l’épouse, l’amante …). Fragonia donnera des ailes.

MA FORMULE
Soutenir l’immunité gynécologique de la femme

Propriétés : soutien de l’immunité locale avec une activité anti-infectieuse large spectre à orientation fongique (candida, mycoplasme), bactérienne et virale (hpv). Action apaisante et calmante des irritations. Soutien de la flore de protection et du confort gynécologique.

Indications : pertes vaginales, irritations, infections mycosiques ou bactériennes aigues ou récidivantes, prévention des infections et/ou irritations après les rapports sexuels, en période de fin de cycle.

Voie locale :

HE eucalyptus cryptone
Eucalyptus polybractea cryptonifera
10 gouttes
HE lavande fine
Lavandula vera
20 gouttes
HE tea tree
Melaleuca alternifolia
20 gouttes
HE thym à thujanol
Thymus vulgaris CT thujanol
20 gouttes
HE lemongrass
Cymbopogon flexuosus
10 gouttes
HE clou giroflier
Eugenia caryophyllata
10 gouttes
HE niaouli
Melaleuca quinquinervia
10 gouttes
Macérat lipidique de calendulaQSP 30 ml

Prendre un flacon en verre teinté de 30 ml muni d’un compte gouttes, y verser les huiles essentielles selon les quantités indiquées, compléter jusqu’en haut du flacon avec le macérât de calendula, refermer soigneusement et agiter.

Mode d’utilisation :

En prévention : en période prémenstruelle ou juste avant un rapport un sexuel pour prévenir une infection récidivante, une dizaine de goutte à masser sur la vulve, répéter 2  à 3 fois par jour, selon le confort apporté.
En curatif : en cas de vaginite, imprégner un tampon vaginal de cette synergie au deux tiers et mettre un tampon chaque nuit. Traiter pendant 10 jours.

Contre-indications :

Femme enceinte ou allaitante.
Toute leucorrhée inhabituelle et durable doit faire l’objet d’une consultation gynécologique. Cette synergie ne peut se substituer au diagnostic médical.

Pour en savoir plus sur la santé de la femme avec les huiles essentielles, il existe un atelier la femme, bien dans son corps, NIVEAU INITIE : atelier aromathérapie pour les problèmes féminins

Lecture complémentaire : Si vous souffrez de menstruations douloureuses ou de douleurs gynécologiques.

Rencontres olfactives au salon de l’agriculture 2015

Nos territoires d’Outre-mer recèlent de joyaux aromatiques uniques au monde. Des merveilles tant olfactives que thérapeutiques, ces huiles essentielles, gorgées de soleil, nous fournissent des trésors de santé sous nos latitudes agressées de toutes parts et polluées. Une bouffée de plaisir instantanément avec l’ouverture du flacon de géranium Bourbon, un délice sous les narines, une satiété bienfaisante et revitalisante…

Connaissez-vous l’huile essentielle de niaouli de Nouvelle Calédonie ? Une superbe huile essentielle pour la santé et très anti-grippale : dès les premiers symptômes, appliquer 15 gouttes toutes les 20 minutes sur la peau, en changeant les sites d’application (thorax, voute plantaire, dos, avant bras…)

Celle de vétiver et de ravintsara ? …

Prenez-soin de votre santé de manière efficace et naturelle avec l’aromathérapie et les huiles essentielles… pour en savoir plus, venez suivre les ATELIERS HUILES ESSENTIELLES avec Aude Maillard.

“L’aromathérapie, c’est que du bonheur”

Aude Maillard dans l’émission “Silence, ça pousse !”

Moment de partage très convivial et instructif autour de la santé au naturel avec les plantes aromatiques et les huiles essentielles. “Flash huile essentielle” dans l’émission “Silence ça pousse !” de Stéphane Marie (France 5). Il m’interviewe, j’en profite pour vous expliquer les différentes huiles essentielles de romarin. Celle à verbénone, à 1,8 cinéole… Pour bien faire, j’aurais aimé avoir un peu plus de temps pour vous parler de l’huile essentielle de romarin à camphre aussi !!!

L’univers des huiles essentielles est compliqué à appréhender. Pour autant, il reste accessible au grand public par le biais de bons livres, ou bien d’ateliers conviviaux pour partager et vivre l’aromathérapie, comme les ATELIERS HUILES ESSENTIELLES AMSOAM. L’aromathérapie embellit la vie et nous aide à nous sentir plus vivant…

L’aromathérapie, ce n’est que du bonheur

Aude Maillard, France 5, C’est notre affaire, Les médecines douces, pas si douces ?

BFM TV filme mon atelier “huiles essentielles de l’hiver”

Merci à BFM TV pour ce petit zoom sur mes ateliers d’aromathérapie familiale pour Aromazone. Ils sont venus filmer l’atelier “les maux de l’hiver”. Merci à mes stagiaires attentives et compréhensives !

Venez apprendre à utiliser les huiles essentielles

Les ATELIERS HUILES ESSENTIELLES AMSOAM sont nouveaux, conviviaux, et vous permettent d’apprivoiser les huiles essentielles pour prendre soin de votre santé de manière efficace et naturelle.

Un gain précieux d’immunité, de vitalité, de résistance au stress se font ressentir instantanément lorsqu’on utilise des huiles essentielles sur la peau ou par voie interne. Alors, avez-vous l’huile essentielle de ravintsara pour cet hiver ? savez-vous traiter votre grippe avec les huiles essentielles, en 24H chrono ?

L’aromathérapie, ce n’est que du bonheur !

Le magazine de la santé, Aude Maillard, Du bon usage des huiles essentielles

Tutoriels aromathérapie

Articles récents

X